Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La 1ère Dame du Burundi procède au lancement de la campagne de riposte contre la rougeole

Santé
: publié Jeudi, le 13/06/2024 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer

Lancement officiel jeudi le 13 juin 2024 par la Première Dame du Burundi Angeline Ndayishimiye, de la campagne de riposte contre la rougeole couplée avec l'administration de l'albendazole et la supplémentation en vitamine A au Centre de Santé de Kirundo qui aura lieu du 13 au 17 juin 2024.

Cette campagne de vaccination de 5 jours contre la rougeole, concerne les enfants âgés de 6 à 59 mois. Selon le représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Dr Xavier Crespin s'exprimant au nom du système des Nations Unies, cette campagne est organisée consécutivement à la manifestation des cas de rougeole, dans certains districts sanitaires du pays.

Le représentant résident de l'OMS a demandé à toutes les parties prenantes de s'impliquer pour la réussite de cette campagne de riposte contre la rougeole, de faire une coordination efficace et une analyse journalière des cibles atteintes.
Dr Xavier Crespin de l'OMS a remercié le Gouvernement du Burundi qui, à travers le Chef de l'État, ne cesse de promouvoir le bien-être de la population.

Il apprécie positivement l'implication de la première Dame du Burundi dans la promotion de la santé maternelle et celle des enfants. Il n'a pas manqué de réitérer le soutien du système des Nations Unies pour l'amélioration de la santé de la population burundaise.

La ministre de la santé publique et de lutte contre le SIDA Dr Lydwine Baradahana a demandé aux prestataires de soins et aux agents de santé communautaire, de s'entendre avec la population bénéficiaire sur l'installation des sites de vaccination.
1.143.165 enfants sont attendus sur tout le territoire du Burundi pour bénéficier des vaccins contre la rougeole, a informé la Ministre en charge de la santé Lydwine Baradahana.

La Première Dame du Burundi Angeline Ndayishimiye, dans son discours de lancement de campagne de vaccination contre la rougeole appelle les parents des enfants cibles à les faire vacciner dans les délais pour éradiquer ce fléau qui chaque fois réapparaît dans les familles des enfants non vaccinés.
Elle a également appelé les parents à respecter les calendriers de vaccination des enfants tels que conçus depuis la période prénatale sans sauter aucun vaccin pour lutter contre des éventuelles épidémies qui peuvent s'abattre sur le pays.

En vue d'atteindre l'objectif de 90℅ des cibles dans cette campagne de vaccination contre la rougeole pour les enfants dont l'âge est compris entre 6-59 mois, il faut le concours de l'administration de la base au sommet, des prestataires, des médias et des confssions religieuses dans la mobilisation des parents a-t-elle ajouté.

La Premiere Dame Angeline Ndayishimiye fustige certaines croyances qui empêchent leurs adeptes de se faire vacciner sous prétexte de limitation des naissances. Dans ce contexte, il faudra une grande implication de l'administration pour sensibiliser ces gens a précisé Angeline Ndayishimiye.

Elle a profité de l'occasion pour remercier tous les partenaires au développement qui ont répondu favorablement à l'appel du Gouvernement Burundais d'organiser cette campagne de riposte contre la rougeole après la manifestation des cas de cette maladie dans certains districts sanitaires.

En marge des cérémonies de lancement de la campagne de vaccination, la ministre de la santé publique et de lutte contre le SIDA, Lydwine Baradahana en compagnie des partenaires a visité le centre de prise en charge de 24 cas de rougeole réapparus tenu par Médecins Sans Frontières(MSF) à l'hôpital provincial de Kirundo, muni de médicaments et autres matériel pour les soutenir .
Santé
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi