Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Sénat adopte un projet de loi portant fixation du Budget général de l'Etat

Economie
: publié Dimanche, le 23/06/2024 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer

Le Sénat burundais a analysé vendredi 21 juin 2024, un projet de loi portant fixation du Budget général de la République du Burundi pour l'exercice 2024-2025. C'est le ministre des Finances, du Budget et de la planification économique Audace Niyonzima qui a représenté le Gouvernement pour présenter ledit projet de loi.

Dans son exposé des motifs, le ministre en charge des finances a indiqué que le ce projet de loi détermine les ressources et les charges de l’Etat pour l’exercice 2024-2025.

Audace Niyonzima a précisé par la suite que ce projet de loi vient dans un contexte global où le Gouvernement s’est engagé à poursuivre les réformes des finances publiques à travers la consolidation et l’assainissement des finances publiques, l’élaboration de nouveaux outils de planification et de gestion des finances publiques (réformes budget-programme) en l’occurrence le document de programmation budgétaire et économique pluriannuel (DPBEP), le programme d’investissement public (PIP 2024-2027), le cadre des dépenses à moyen terme (CDMT) ministériel , la stratégie de la dette à moyen terme (SDMT)et les projets annuels de performance (PAP) des ministères en alignement avec les documents de planification à savoir la Vision Burundi pays émergent en 2040 et pays développé en 2060, le PND Burundi 2018-2027 révisé, ainsi que les politiques et stratégies sectorielles.

Et d’ajouter que le projet de loi 2024-2025 s’inscrit dans une logique de performance visant à accroître l’efficacité et l’efficience dans la gestion des dépenses publiques pour améliorer le niveau de Vie des citoyens.

Pour le Budget général de l'Etat exercice 2024-2025, le total des ressources passe de 3 371,6 milliards BIF 2023/2024 révisé à 3 980,09 milliards BIF en 2024-2025 soit une augmentation de 18,04%. Les dépenses totales de l'Etat passent de 3 780,95 milliards BIF en 2023/2024 à 4 429,70 milliards BIF pour l'exercice 2024/2025 soit un accroissement de 17,15%. Selon le ministre, cet accroissement est justifié par la prévision des investissements publics pour assurer la croissance économique.

Le déficit global du projet de loi des finances 2024-2025 s'élève à 449,60 milliards BIF. Pour financer ce déficit, l'Etat fera recours au financement extérieur à hauteur de 223,14 milliards BIF et au financement intérieur net de 226,46 milliards BIF.

Après analyse et débats et après amendements de fond et de forme, le projet de loi portant fixation du Budget général de la République du Burundi exercice 2024-2025 a été adopté à l'unanimité par les sénateurs.
Economie
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi