Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Vers une agriculture mécanisée au Burundi

Economie
: publié Lundi, le 19/02/2024 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer

Le ministère de l'environnement, de l'agriculture et de l'élevage a organisé à Gitega lundi 19 février 2024, une réunion avec les investisseurs privés sur les stratégies d'augmentation de la production agricole. Il s'agit des investisseurs capables techniquement et financièrement d'exploiter de grandes étendues et de pratiquer de d'élevage intensif pour exportation.

Selon l'assistant du ministre de l'environnement, de l'agriculture et de l'élevage Emmanuel Ndorimana, le Gouvernement veut impliquer les investisseurs privés capables de faire la mécanisation et l'irrigation goutte à goutte pendant la saison sèche et de mettre en place des unités de transformation afin d'exporter des produits finis.

Emmanuel Ndorimana a ajouté que les investisseurs qui seront sélectionnés dans le secteur de l'agriculture et de l'élevage seront dotés des terrains octroyés par l'Etat.

La Directrice Générale de l'agriculture, ces nouveaux exploitants agricoles seront tenus de communiquer au préalable la finalité de leurs exploitations. En cas de cultures d'exportation, ces investisseurs devront présenter le permis d'exportation du pays destinataire afin d'obtenir des conseils techniques de la part du ministère de tutelle.

Dans le domaine de l'élevage, le Directeur Général indique que ce programme d'intensification de l'élevage exige aux investisseurs de mettre en place de nouveaux centres naisseurs pour augmenter des produits d'origine animale pour exportation.

De son côté, la Directrice Générale de l'agriculture, ces nouveaux exploitants agricoles seront tenus de communiquer au préalable la finalité de leurs exploitations. Elle a indiqué qu' en cas de cultures d'exportation, ces investisseurs devront présenter le permis d'importation du pays destinataire afin d'obtenir des conseils techniques de la part du ministère de tutelle.

Concernant le domaine de la recherche, le Directeur Général de l'ISABU a fait savoir que la recherche fait partie de la souveraineté nationale et que les investisseurs privés seront impliqués dans ce domaine pour produire assez de semences pour tous les multiplicateurs de semences et tous les agriculteurs.

Les investisseurs désireux d'acquérir des terrains ont été appelés à remettre leurs dossiers. Ils ont été informés que la sélection se fera par l'analyse des dossiers et que les prioritaires seront ceux qui sont capables de pratiquer l'agriculture et l'élevage modernes pour exportation.

Economie
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi