Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Irrigation: la population de la zone Mugera répond favorablement à l'appel du Chef de l'Etat

Société
: publié Vendredi, le 31/05/2024 par HAKIZIMANA Placide

Imprimer

La commune Bugendana de la province Gitega produit des légumes abondantes et d'autres cultures dans la période de la saison sèche grâce à la pratique de l'irrigation traditionnelle sur les collines de hautes altitudes

Ces champs des différents cultures comme les maniocs, aubergines, petit poids,
cannes à sucre, tomates, oignons, etc, se trouvent sur la colline Rushanga de la commune Bugendana en Province de Gitega. L'un des agriculteurs entretenu sur cette colline de Rushanga a fait savoir que dans la saison sèche, les agriculteurs n'arrêtent pas à pratiquer l'agriculture. Durant la saison sèche, ils font l'irrigation pour arroser leurs champs avec de l'eau en provenance des montagnes surplombant de cette localité.

Magorwa Salvator rencontré sur terrain en train d'irriguer ses champs a fait savoir que cultiver pendant la saison sèche c'est très important car la récolte obtenue lors la saison sèche leur permet de préparer la saison cultural suivante.

Selon lui, les habitants de cette localité de la zone Mugera ont répondu positivement à l'appel lancé par le Président de la République Evariste Ndayishimiye qui interpelle la population à pratiquer l'agriculture pendant la période de la saison sèche en utilisant le système d'irrigation traditionnel creusé à l'aide de la houe afin de combattre la famine et d'avoir de l'argent.

Au niveau de l'administration, le secrétaire permanent de la commune Bugendana de la commune Gitega, a indiqué qu'ils continuent à sensibiliser la population pour qu'elle puisse comprendre l'importance de cultiver dans la période de la saison sèche.

Le secrétaire permanent de cette commune a souligné que la récolte des haricots et du maïs a été bonne durant la saison culturale B. Cependant, le secrétaire permanent précise que les agriculteurs font face au manque du marché d’écoulement pour la production du maïs car l'ANAGESSA qui est chargé à l'achat de la production de maïs n'a acheté qu'une petite quantité. La grande partie de la production reste toujours dans les stocks des agriculteurs et regrettent qu'ils vont connaître une énorme perte, car la capacité et conditions de stockage leur sont limitées.

Ils demandent à l'ANAGESSA d'organiser une autre campagne pour désengorger leurs stocks dans le but d'avoir de l'argent pour rembourser les crédits qu'ils ont contractés.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi