Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Président de la République dirige une retraite gouvernementale sur les réformes budgétaires

Politique
: publié Lundi, le 22/01/2024 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Sous l'égide du Président de la République, Evariste Ndayishimiye, il s’est tenu au palais Ntare Rushatsi, une retraite gouvernementale du 22 au 23 janvier 2024. Etaient conviés à cette retraite les chefs de bureau à la présidence de la République, les ministres et leurs Secrétaires Permanents ainsi que les experts de la Banque Mondiale et du Fond Monétaire International(FMI).

Dans son mot de bienvenue le ministre des finances, du budget et de la planification au développement, Audace Niyonzima a indiqué que le Burundi a déjà entamé une nouvelle réforme budgétaire basée sur les résultats Budget-programme conformément aux recommandations de la retraite de 2022.

C'est ainsi que les documents stratégiques comme le PTBA (Plans de Travail et Budget Annuel) aligné au Plan National de Développement (PND)2018-2027 ont été élaborés.

Selon le Ministre Audace Niyonzima, pour réussir cette réforme budgétaire, des renforcements de capacités à tous les acteurs impliqués dans le processus financier s'avèrent nécessaires. Il a indiqué que c'est dans cette perspective que le ministère en charge des finances a mis en place un plan de formation continue à cet effet.

Lors de l'ouverture de la retraite gouvernementale, Evariste Ndayishimiye, président de la République a dit que la retraite est organisée au moment où le gouvernement du Burundi vient de se doter de la vision 2040-2060. Selon lui: "Qui ne planifie pas pour un avenir meilleur, planifie sa chute".
La mise en œuvre de cette vision s’accompagne de réformes et d’une planification scrupuleuse, pour asseoir des bases solides, a ajouté le Chef de l'Etat.

Le Président de la République a insisté qu'Il est impératif d’approfondir nos réflexions sur la manière dont les réformes initiées dans les Finances Publiques peuvent contribuer à la réalisation de la Vision Burundi émergent en 2040 et développé en 2060.

Evariste Ndayishimiye a affirmé qu’il est difficile d’acquérir et d’intérioriser de nouvelles méthodes de travail répondant à de nouvelles exigences. Cependant, c’est en s'astreignant à la discipline du Budget Programme qu'ils parviendront à mieux organiser l'économie du pays, a-t-il indiqué.

Certes, les Burundais ont besoin de s’imposer une nouvelle discipline où, à travers le Budget-Programme, chaque acteur est tenu à montrer les projets qu’il envisage de réaliser et a l’obligation de produire des résultats. C’est une culture à développer, a précisé Evariste Ndayishimiye.

Le Président de la République a invité les membres du gouvernement qui sont les premiers responsables à s'approprier des recommandations issues de cette retraite et de les mettre en œuvre chacun en ce qui le concerne dans son secteur car en ces temps de renaissance. Lle Burundi a besoin des leaders éclairés et visionnaires, pour remettre notre pays sur les rails du développement.

Il a demandé aux participants de la retraite Gouvernementale sous la direction des Experts de la Banque Mondiale et du FMI et ceux qui ont réussi les réformes s similaires qu’à celles initiées au Burundi, pour explorer des questions profondes y relatives, partager des expériences et éclairer leur intelligence.

Bien plus qu’ils sont sur un chemin de non-retour, toutes les Institutions Etatiques et tous les secteurs de l’Administration Publiques doivent basculer en mode Budget-Programme, d’où l’importance d’en maîtriser toutes les dimensions, la démarche et la méthodologie, a martelé le chef de l’Etat.

Et d’ajouter qu’ils doivent comprendre vite tous les mécanismes et tous les principes de la budgétisation axée sur les résultats pour mieux orienter les décisions de la politique publique à tous les niveaux de la vie nationale.

Il a enfin attiré l’attention aux participants à cette retraite, particulièrement les Ministres et les services ministériels concernés par le thème jour, et les invités à tout faire pour avoir une vision d’ensemble sur les avancées et les perspectives d’avenir dans la mise en œuvre de la réforme du budget programme, afin d'avoir une gestion axée sur les résultats.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi