Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Lancement officiel du projet Merankabandi Il

Société
: publié Mardi, le 07/05/2024 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a procédé mardi 07 mai 2024 en province de Mwaro, au lancement officiel du projet d'appui aux filets sociaux productifs et emplois "cash for Jobs" Merankabandi2, financé par l'Association Internationale de Développement du groupe de la Banque Mondiale, à hauteur de 150millions USD, pour soutenir les ménages les plus vulnérables sur tout le territoire national. Le projet "Merankabandi2-cash for Jobs" est un projet du gouvernement du Burundi, dans le secteur de la protection sociale faisant suite au projet pilote du même nom, qui a été mis en œuvre avec succès dans 4 provinces du pays (Ruyigi,Gitega,Karusi et Kirundo).

Selon la représentante résidente de la Banque Mondiale Hawa Cissé Wague, ce projet est destiné à soutenir 195.000 ménages vivant en extrême pauvreté et vulnérabilité, avec une stratégie de transferts monétaires directs et inconditionnels couplés à des mesures d'accompagnement visant un changement de comportement pour un investissement durable dans le capital économique et humain.
La Représentante de la Banque Mondiale a annoncé que ce projet aidera les ménages à sortir de la pauvreté de manière durable.

Le projet Merankabandi va étendre ses interventions sur toutes les collines et quartiers du pays à l'exception des collines ayant été couvertes par le projet pilote. Certaines composantes seront mises en œuvre dans les camps de réfugiés et communautés hôtes à l'insécurité alimentaire ainsi que celles se trouvant dans les zones affectées par différents chocs.

Le projet choisira 100000 bénéficiaires les plus vulnérables sur toutes les collines et dans les quartiers non couverts par le projet pilote, 8000 bénéficiaires vulnérables dans les camps de réfugiés, 12000 ménages vulnérables dans les communautés d'accueil des rapatriés, 50000 ménages vulnérables des zones à haut risque d'insécurité alimentaire ainsi que 25000 ménages affectés par différents chocs climatiques.

La représentante de la Banque mondiale Hawa Cissé Wague a indiqué que la composante d'urgence du projet a été déclenchée depuis le mois d'octobre 2023 au profit de 50000 ménages menacés par l'insécurité alimentaire dans six provinces (Kirundo, Ngozi, Cibitoke, Bubanza, Bujumbura et Rumonge) et qu'elle se prépare à fournir une réponse rapide, pour aider les ménages affectés par la montée des eaux du lac Tanganyika et les glissements de terrain.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a dit que le Burundi s'est déjà doté d'une vision Burundi pays émergent 2040 et développé en 2060, c'est pour cette raison que les burundais doivent s'atteler au travail et créer des projets générateurs de revenus pour combattre la pauvreté.

Pour lutter contre la pauvreté et créer l'employabilité et l'autonomisation de toutes les catégories sociales, le gouvernement du Burundi a mis en place certaines structures comme la BIJE, la BIDF, le PAEEJ, le Fonds de garantie FIGA et s'ajoute le projet Merankabandi, pour ne laisser personne de côté.
Pour ce qui est d'encourager les investisseurs afin d'impulser l'économie du pays, le gouvernement du Burundi a accordé des facilités aux investisseurs, a précisé Evariste Ndayishimiye. Il a demandé à la coordination du projet Merankabandi d'entrer en compétition avec le PAEEJ pour améliorer le bien-être de la population.

Le Chef de l'État n'a pas manqué de prodiguer des conseils aux bénéficiaires du projet Merankabandi2 de faire bon usage de ces paiements monétaires, ceux qui ne feront pas de projets bénéfiques se verront retirer de la liste des bénéficiaires et, aux encadreurs, de mener un encadrement de proximité pour la réussite du projet.

Les gouverneurs des provinces bénéficiaires du projet Merankabandi2 doivent faire le suivi des bénéficiaires et des encadreurs pour la réussite et la pérennisation des acquis de ce projet, souligne le chef de l'État.
Il n'a pas manqué d'encourager certains fonctionnaires de l'État qui ont déjà compris son appel de participer à l'augmentation de la production agricole et ainsi créer des revenus supplémentaires en plus de leur salaire.

Le Chef de l'État a annoncé que dans le cadre d'atteindre la vision du Burundi 2040-2060, le gouvernement du Burundi est à l'œuvre pour élaborer un livret sur les caractéristiques d'un ménage décent qu'il va vulgariser à travers tout le pays pour que chaque ménage se crée une vision.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi