Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Gitega/Mwaro: la population appelée à sauvegarder la culture nationale

Société
: publié Mercredi, le 11/01/2023 par BARANGENZA Laurent

Imprimer

Les ministre Marie Chantal Nijimbere ayant le commerce dans ses attributions et Ezéchiel Nibigira en charge de l'EAC ont animé, mercredi 11 janvier 2023, conjointement une réunion en province Mwaro, pour échanger avec la population sur les missions de leurs ministères respectifs et recueillir les préoccupations de la population, chacun dans son domaine.

Dans son allocution d'accueil, le gouverneur de Mwaro Gaspard Gasanzwe a fait savoir que les jeunes ont adhéré dans les coopératives, certains ont reçu des financements de leurs projets de la part du PAEEJ, sauf un qui aurait disparu après avoir reçu 15 millions de francs.

Le gouverneur Gaspard Gasanzwe a dit que la province Mwaro dispose de nombreux sites touristiques qui ont besoin d'être entretenus et rentabilisés.

La ministre du commerce Marie Chantal Nijimbere a pour sa part invité les habitants de Mwaro à s'investir dans l'augmentation de la production, la transformation qui permet d'améliorer la conservation et l'exportation des produits et ainsi apporter les devises dans le pays.

Les intervenants à cette réunion de Mwaro ont évoqué comme préoccupations le manque de terrains de jeux, des ballons de jeux et des tambours, alors que c'est indispensable dans l'encadrement des jeunes et le développement des talents sportifs dans la jeunesse.

Par rapport à cette préoccupation, la ministre a indiqué que ce n'est pas le gouvernement qui va leur donner des terrains et du matériel sportif, mais que ce sont les administrations qui doivent s'organiser.
Les jeunes investisseurs de Mwaro ont demandé au ministre du commerce qu'il y ait un guichet unique où ils peuvent trouver les documents nécessaires à l'ouverture de leurs entreprises.

La ministre a trouvé cette idée pertinente et a fait savoir que cela a déjà commencé au niveau de l'Agence de développement du Burundi.
A la question de la rareté des produits Brarudi, la ministre Marie Chantal Nijimbere a répondu que pour des raisons de manque de devises, la Brarudi ne produit pas assez de boissons. Mais la chaîne de distribution devrait être transparente et l'administration doit faire respecter les prix, a-t-elle souligné.

Dans l'après midi de mercredi, le ministre Ezéchiel Nibigira a rencontré les représentants de la jeunesse de la province Gitega pour s'enquérir des préoccupations relatives aux activités du ministère des affaires de la communauté est Africaine, de la jeune, de la culture et des sports.
Parmi les préoccupations exprimées, les participants ont plaidé pour le respect de la loi régissant les droits d'auteur, surtout que la province est riche en activités artistiques.
Le ministre Ezéchiel Nibigira a expliqué que l'Office pour les Droits d'auteur est à l'œuvre, mais que certains artistes s'opposent au respect de la loi en la matière. Concernant l'usage de la langue nationale le Kirundi, le ministre Ezéchiel Nibigira a fait savoir que toutes les questions y relatives, notamment les traductions trouveront des réponses au niveau de l'Académie Rundi récemment mise en place.
Quant à la loi régissant le Conseil national de la jeunesse du Burundi qui est toujours attendue, le ministre répond que la balle est dans le camp du CNJB. La loi actuelle comportait des lacunes, il a été donné au CNJB 6 mois pour proposer des améliorations au texte mais rien n'a encore été fait.
A Mwaro comme à Gitega, le ministre a insisté sur le fait que les financements du PAEEJ et de la BIJE sont des prêts qui doivent être remboursés. Il a promis de faire le suivi des préoccupations exprimées dans ces réunions tenues à Mwaro et Gitega.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi