Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Président de la République rencontre les professionnels des médias

Politique
: publié Mardi, le 10/05/2022 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer
1

Le Chef de l'État Evariste Ndayishimiye a rencontré mardi 10 mai 2022 les professionnels des médias au bureau présidentiel Ntare house dans une conférence de presse, où il a répondu aux différentes questions posées par les journalistes.
Dans son mot d’accueil, le Président Ndayishimiye a indiqué que cette séance était organisée pour échanger avec les journalistes sur différentes questions relatives à la vie du pays. Il a souligné que les journalistes posent des questions générales, alors qu’au cours des émissions publiques, la plupart des fois, la population soulève des questions individuelles.

Le Président de la République a également indiqué que les autorités qui ne répondent pas aux questions des professionnels des médias dissimulent des visées mal intentionnées. Il leur conseille de toujours prêter une oreille attentive aux journalistes, car, a-t- il expliqué, les professionnels des médias jouent un grand rôle dans la consolidation de la paix et la sécurité ainsi que dans le développement du pays.

S’agissant du bilan des réalisations durant ces deux ans au pouvoir, Evariste Ndayishimiye indique qu’il a consacré le début de son mandat au renforcement d’un Etat de droit au Burundi, la réconciliation, l'amour de la patrie et du travail, le rassemblement des burundais vivant au Burundi ou à l'étranger autour de sa vision : “Ensemble, tout est possible”. Il affirme que même si le chemin à parcourir est toujours long, les burundais sont à l’œuvre pour mettre en application le slogan « que chaque bouche ait à manger et chaque poche de l’argent ».

Le Président Evariste Ndayishimiye encourage les jeunes et les hommes d’affaires qui ont pris le devant en élaborant de bons projets visant l’aboutissement à de bons résultats de sa politique.

Au cours de ses deux ans au pouvoir, le Chef de l'Etat fait savoir qu'il a lutté contre les malversations économiques, en témoigne certaines hautes autorités qui ont été sanctionnées. Toutefois, au lieu d'emprisonner les détourneurs des deniers publics, il faut plutôt les contraindre à rembourser les fonds détournés, a souligné le Chef de l'État Evariste Ndayishimiye .

Néanmoins, le Président Ndayishimiye déplore l'attitude de certains fonctionnaires qui, en mettant en avant leurs intérêts individuels, élaborent de mauvais projets qui vont impacter la mise en œuvre et freiner le développement du pays. Il a cité la construction de certaines routes et barrages hydro-électriques notamment.

Concernant la mesure de délimitation des zones de circulation pour les taxis-motos, vélos et tricycles, le Président Evariste Ndayishimiye a fait savoir que le gouvernement a géré cette question en bon père de famille pour réduire les cas d’accidents dans l’intérêt général de la population. Toutefois, il a souligné que les doléances de la population sont les bienvenues pour trouver ensemble quelques réponses qui peuvent favoriser la libre circulation des biens et des personnes dans les zones interdites.

Concernant la chereté de la vie, il encourage les burundais à accroître la production pour y faire face. Toutefois, il déplore les spéculations de certains individus qui font grimper les prix, en témoigne les disparités des prix des produits dans les différentes localités du pays, a indiqué le Président Ndayishimiye.

Par rapport à la démographie galopante, le Chef de l'État Evariste Ndayishimiye affirme que cette question reste préoccupe. Il a promis que des mesures conséquentes pour y faire face seront prises à partir des données du recensement général de la population, de l’agriculture et élevage 2022.
S’agissant du manque de carburant dans le pays, le Chef de l’Etat fait savoir que le pays achète les produits pétroliers en fonction des devises que le pays possède. Il invite les burundais à augmenter la production afin de vendre certains produits à l'étranger pour faire rentrer des devises au pays.

Le Chef de l'Etat estime aussi que dans les jours à venir, la digitalisation sera mise en application pour la bonne gestion des impôts et taxes. De plus, la politique du budget-programme sera mise en œuvre au cours de l'année budgétaire 2022-2023, pour lutter contre les malversations au niveau du trésor public.
Concernant la protection de l'environnement, le Chef de l'État a annoncé que les burundais doivent renoncer à l'utilisation du charbon et utiliser la tourbe ou d’autres matières qui peuvent remplacer le charbon. Dans ce secteur également, Evariste Ndayishimiye a exhorté les cultivateurs à planter des arbres d'ombrage dans les champs pour protéger le sol et les cultures.

Au sujet du conflit Russe-Ukraine, le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a réaffirmé la position non alignée du Burundi qui n’aspire pas à être partie au conflit mais à la solution. « Nous avons passé plusieurs périodes dans nos conflits internes, il est temps de nous rattraper, de chercher les solutions aux différents maux qui nous hantent », a expliqué Evariste Ndayishimiye.

A la question relative au processus de renormalisation des relations entre le Rwanda et le Burundi, le Président Evariste Ndayishimiye a affirmé que les deux pays ont la ferme volonté de préserver leur cohabitation pacifique. Le défi qui reste sur la table, c’est l’extradition des putschistes burundais. De plus, Evariste Ndayishimiye reste ferme et confiant, qu’un jour, cette question sera résolue.

Le Président Ndayishimiye a en outre salué les avancées significatives par rapport à la liberté de la presse au Burundi. Il exhorte les professionnels des médias à développer un esprit patriotique en participant activement au renforcement de la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale.

Le Chef de l’Etat exhorte aussi les hommes d’affaires à investir dans la construction des usines de production des fertilisants, du ciment, des matériaux de construction, car a-t- il souligné, « le Burundi regorge de beaucoup de matières premières. C’est à nous de les exploiter convenablement ».

Au terme de cette conférence de presse, les échanges entre le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye et les professionnels des médias se sont poursuivis autour d’un verre.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi