Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Cėlebration de la journée mondiale des maladies tropicales négligées

Santé
: publié Vendredi, le 25/02/2022 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Le Burundi s'est joint vendredi le 25 février 2022, au monde entier pour célébrer la journée mondiale de lutte contre les maladies tropicales négligées. Cette journée a été célebré sous le thème:"Atteindre l'équité en santé pour que les maladies liées à la pauvreté ne soit plus négligées".
Les cérémonies de cette journée mondiale de lutte contre les maladies tropicales négligées(MTN) se sont déroulées au chef-lieu de la province Cibitoke sous le haut patronage du ministre de la santé publique et de lutte contre le SIDA Dr Sylvie Nzeyimana.

Dans son mot d'accueil , le Gouverneur de la province Cibitoke Bizoza Carême a remercié le ministère de la santé pour avoir organisé cette journée mondiale dans sa province au moment où certaines de ces maladies sont présentes dans cette province. C'est dans cette perspective que la population de cette province a répondu massivement à la campagne de vaccination organisée à cet effet.

Pour parier à ces maladies tropicales négligées, la province de Cibitoke a initié des actions notamment le raccordement de l'eau potable au village de la plaine de l'imbo qui est le plus exposée à ces maladies.

Selon le délégué du Représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Baza Dismas, au nom de cette organisation et au nom des partenaires du Burundi dans le domaine de la santé,a félicité le gouvernement du Burundi pour les efforts sans cesse croissants de lutte contre les MTN mais aussi pour l’observation de cette importante journée en témoigne la présence du ministre de la santé.

Selon les chiffres de l'OMS, dans le monde, plus d’un milliard de personnes sont affectées par les maladies tropicales négligées. L’Afrique compte pour 40 % (400 millions de personnes) du fardeau mondial. Actuellement, on compte une vingtaine de maladies tropicales négligées ayant le même point commun : leur impact dévastateur sur les communautés défavorisées dont certaines sont une réalité au Burundi.

selon toujours Baza Dismas,ces maladies tropicales négligées peuvent être accablantes, en causant notamment des handicaps et des malformations, la malnutrition, un retard de croissance et des déficiences cognitives. L’anémie causée par certaines de ces maladies a un effet direct sur la mortalité maternelle.

selon lui, pour mettre fin à ces souffrances causées par ces maladies tropicales négligées, l’OMS les a inscrites dans son agenda comme une des priorités auxquelles il faudra résolument faire face pour parvenir à la Couverture Sanitaire Universelle dans nos pays.

D'ajouter qu'avec le lancement de la feuille de route mondiale pour la période 2021-2030 et l’élaboration du cadre africain de lutte contre les maladies tropicales négligées et les maladies à transmission vectorielle pour la période 2022-2030, l’OMS compte s’appuyer sur les enseignements tirés de la mise en œuvre des précédents programmes de lutte contre les maladies tropicales négligées.

Dans son discours le ministre de la santé publique et de lutte contre le SIDA, Dr Sylvie Nzeyimana a indiqué que les maladies tropicales négligées présentes au Burundi sont entre autres la geohimilthiase, l'onchocercose, la Schistosomiase, le trachome, la lèpre.
ces maladies tropicales négligées empêchent aux enfants d’être scolarisés et aux adultes de travailler, piégeant ainsi les communautés et le pays dans la pauvreté et l’inégalité. Les personnes atteintes de handicaps et de déficiences à la suite d’une MTN sont souvent stigmatisées au sein de leur communauté, ce qui les empêche d’accéder aux soins dont elles ont besoin et entraîne leur isolement social.

La ministre Sylvie Nzeyimana a également indiqué néanmoins que le gouvernement du Burundi s'est engagé à combattre avec son dernier énergie ces maladies tropicales négligées afin qu'elles soient réduites à 80%.

L'engagement du gouvernement dans la lutte contre les maladies tropicales négligées se démontre par deux campagnes de vaccination organisées chaque année en administrant les médicaments contre les vers intestinaux aux jeunes de moins de 14 ans et les vaccins en vue de combattre ces MTN a-t-elle poursuivie

La ministre de la santé publique et de lutte contre le SIDA Dr Sylvie Nzeyimana a salué l'appui louable des partenaires au développement qui ne cessent d'appuyer le gouvernement en lui octroyant des vaccins et des médicaments à ces maladies tropicales négligées.

Les cérémonies ont été clôturées par des jeux concours sanctionnés par des prix sur la connaissance de ces maladies, leurs symptômes et la façon de les combattre, des sketches ainsi que des témoignages des malades rétablis. Cette journée mondiale de la lutte contre les maladies tropicales négligées qui se chaque 30 janvier de l'année depuis 2021 a été célébrée ce vendredi le 25 février 2022 pour la première fois au Burundi.
Santé
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi