Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le ministère de la santé se dote d'un Centre d'opérations d'Urgences

Santé
: publié Mardi, le 20/04/2021 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA en compagnie des partenaires techniques et financiers de son ministère dont l'ambassadeur de l'Union Européenne au Burundi Claude Bochou , la Représentante du Système des Nations Unies au Burundi Nicole Koumassi, le Représentant de l'OMS au Burundi Dr Xavier Crispin et bien d'autres partenaires a procédé à l'inauguration officielle du Centre des Opérations d'Urgences en Santé Publique(COUSP). Le COUSP mis en exécution par l'équipe de Médias box et financé par l'Union Européenne à hauteur de 300 mille Euros, va jouer un rôle essentiel dans la réponse à la Covid_19 en collectant les données liées à cette pandémie et en complément aux autres mécanismes de réponse déjà prévus par les programmes du ministère de la santé.

Selon le chef de la délégation de l'Union Européenne au Burundi Claude Bochu, le COUSP est un des résultats principaux du projet « Coordination et appui aux urgences en santé publique » financé par l'UE à hauteur de 1.18 M EUR et mis en œuvre par l'Organisation Mondiale de la Santé.

La mise en place du COUSP s'inscrit dans le cadre du renforcement des capacités nationales en matière de coordination, de préparation et de riposte aux situations d'urgence en santé publique et à contenir les évènements critiques qui menacent la sécurité sanitaire, a précisé l'ambassadeur de l'Union Européenne au Burundi Claude Bochu.

Il a rappelé en outre que les financements de l'UE sont le produit de la générosité des citoyens européens et de leurs Etats membres. Ils doivent être utilisés avec efficacité et parcimonie.

Quant au Représentant de l'OMS Dr Xavier Crispin, le COUSP est une pièce maîtresse dans la gestion des urgences de santé publique qui permet d'assurer une prise de décision rapide opérationnelle et spécifique de l'événement en utilisant les meilleurs éléments disponibles en terme d'informations.

Le COUSP est un instrument pour assurer la veille sanitaire et la coordination de la réponse aux risques et aux urgences sanitaires afin de faire face aux épidémies et aux autres menaces sanitaires. Le COUSP s'intègre désormais dans un programme complet de prévention, de préparation, de riposte et de réparation, a dit Dr Xavier Crispin Crispin Représentant de l'OMS au Burundi. L'opérationnalisation du COUSP contribuera à renforcer les capacités du ministère de la santé à répondre de façon plus efficace et proactive aux urgences de santé publique y compris la Covid_19 qui hante le monde actuellement.

Le Représentant de l'OMS Dr Xavier Crispin a réitéré l'engagement de l'OMS de rester disponible pour accompagner le COUSP dans l'opérationnalisation effective de ce centre. Et d’ajouter que l’OMS apportera son assistance technique requise et Dr Xavier Crispin a demandé aux partenaires techniques et financiers présents dans ces cérémonies, d'accompagner ce centre naissant afin qu'il joue pleinement son rôle de coordination de la réponse à toutes les urgences de santé publique.

Dans son allocution, le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA, Thaddée Ndikumana a remercié l'Union Européenne, l'OMS et d'autres partenaires techniques et financiers qui ont contribué pour que ce centre puisse être opérationnel.

Ce centre va permettre d'assurer la surveillance des cas de la COVIDー19 au niveau communautaire. Il a également remercié l'équipe de Medias box pour son accompagnement au ministère de la santé publique dès le début en délivrant des certificats biométriques gratuits de dépistage de la Covid_19, ce qui témoigne qu'il y a des burundais patriotes.

Thaddée Ndikumana a rassuré les partenaires techniques et financiers que le ministère a déjà affecté du personnel d'urgence dans le COUSP avec des équipes d'intervention rapide déployées au niveau des districts sanitaires.
Le Ministre Thaddée Ndikumana en compagnie du Représentant des Nations Unies au Burundi Kouassi Nicole et celui de l'OMS a également inauguré le centre de prise en charge des patients soupçonnés et ou atteints de la COVID-19, érigé dans les enceintes de l'Hôpital Prince Louis Rwagasore sur financement des partenaires techniques et financiers.

Ce centre de prise en charge des cas de la Covid-19 est composé d'un bloc de triage, d'isolement et deux blocs d'hospitalisation pour hommes et femmes, équipés de respirateurs. Ce centre construit selon les normes de l'OMS peut accueillir une centaine de malades et va servir d'exemple pour tout partenaire qui voudrait appuyer la politique du gouvernement par rapport à la décentralisation de la prise en charge de la COVID-19 au niveau des communes.

Le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA a profité de l'occasion pour distribuer des appareils respiratoires à tous les hôpitaux nationaux publics et privés. Ces équipements modernes permettront la prise en charge des cas compliqués de COVID-19 et serviront également à la réanimation de routine.
Santé
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi