Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Président du Sénat échange avec la population de la commune Kanyosha

Politique
: publié Vendredi, le 19/02/2021 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer

Le Président du Sénat Emmanuel Sinzohagera a rencontré vendredi 19 février 2021 les natifs, les chefs de services déconcentrés, les administratifs et les membres des forces de défense et de sécurité œuvrant dans la commune Kanyosha en province de Bujumbura. L’objectif de cette réunion était d’échanger avec ces derniers sur la vie de la commune et mener des échanges sur les préoccupations de la population.

Le Gouverneur de Bujumbura et l’administrateur de Kanyosha ont tous les deux indiqué que la paix est une réalité dans cette province et que la population vaque normalement à ses activités quotidiennes.

Parmi les doléances adressées au Président du Sénat figuraient l’état critique des routes reliant cette commune avec les autres communes de cette province. Et de rappeler que la province de Bujumbura est la seule sans route goudronnée qui mène vers le chef-lieu de la province.

D’autres préoccupations de la population concernaient l’électrification des chefs-lieux des communes et zones de la province de Bujumbura, la délimitation de la ville de Bujumbura par rapport aux communes limitrophes de la province de Bujumbura, les violences basées sur le genre, le taux de chômage élevé, revoir la passation du concours pour accéder à la faculté de médecine, l’octroi des bourses équitables, un nombre élevé d’enseignants qui vivent dans la mairie de Bujumbura, la réhabilitation de la maison d’habitation de l’administrateur de Kanyosha, les chambres de prière nocturnes etc.

Prenant la parole, le Président du sénat Emmanuel Sinzohagera a promis de faire parvenir toutes ces préoccupations aux instances habiletés pour trouver des solutions adéquates. Pour la réhabilitation de maison d’habitation de l’administrateur Kanyosha, il a promis de leur octroyer 50 sacs de ciment pour les appuyer.


Toutefois, Emmanuel Sinzohagera a invité les natifs et les administratifs à résoudre d’abord des petits problèmes qui n’exigent pas beaucoup de moyens. Concernant le chômage des jeunes, il a interpellé les natifs à aider les jeunes pour élaborer des projets bancables à soumettre pour crédit à la Banque des jeunes, précisant que le Gouvernement n’est plus capable d’embaucher tous les jeunes qui terminent leur cursus de formation.

Concernant les chambres de prières nocturnes, Emmanuel Sinzohagera a exhorté les administratifs à procéder à la fermeture immédiate de ces chambres de prières et a invité les fidèles de différentes églises de prier dans les endroits reconnus par l’administration locale car, a-t-il indiqué, ces prières nocturnes dans les lieux non reconnus par les administratifs sont source d’insécurité.

Au sujet de la polygamie, le concubinage et les violences basées sur le genre, Emmanuel Sinzohagera a recommandé aux administratifs de combattre ces mauvais comportements qui handicapent l’auto développement familial et par conséquent, constituent une source d’insécurité dans les ménages.

Le Président du Sénat a clôturé la réunion en interpellant les natifs qui ont des moyens matériels et financiers, d’appuyer les travaux de développement en cours d’exécution dans leurs milieux d’origine.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi