Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Evaluation et restitution des résultats de la SSME , 2ème édition

Santé
: publié Vendredi, le 12/02/2021 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer


Le ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida à travers son programme élargi de vaccination (PEV) a organisé vendredi 12 février 2021 à Ngozi, un atelier d’évaluation et restitution des résultats de la Semaine-Santé-Mère-Enfant, 2ème édition 2020, couplée à la campagne de riposte contre la rougeole ainsi que la mobilisation nationale en faveur de la campagne de rattrapage au vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI).

L’Assistant du ministre Onesphore Nzigirabarya a indiqué que l’objectif de la semaine santé-mère-enfant est de contribuer à la réduction de la morbi-mortalité attribuable aux maladies évitables par la vaccination, aux parasitoses intestinales, à la malnutrition et à la maladie à Coronavirus.

Au cours des exposés, les analyses ont montré que la supplémentation en VitA est satisfaisante à plus de 90% pour les petits enfants de 6 à 23 mois. Par contre elle est inférieure à 90 % pour la tranche d’âge 24-59 mois. La couverture en albendazole a atteint son objectif pour les tranches d’âge 12-23 mois et 5-14 mois à plus de 95% sauf pour la tranche de 24 à 59 mois. Cependant, le déparasitage des femmes enceintes est non satisfaisant (78.3%) mais il y a eu une amélioration par rapport à la couverture de la SSME précédente qui était de 57.3%, selon les conférenciers.
Ils ont fait savoir que 25 districts ont atteint l’objectif de supplémenter 90% d’enfants de 6-59 mois sauf en Mairie de Bujumbura où très peu d’enfants y ont répondu à une moyenne de 28%. Sept provinces sanitaires ont supplémenté en VitA, plus de 95% d’enfants de 6-59 mois. La moyenne globale du pays est de 93.8% selon les exposés. Cinq districts sanitaires en dessous de 95% sont Kirundo, Vumbi, Kibumbu, Fota et Mairie centre qui est en dessous de 50%. Une province sanitaire en dessous de 95% est Mwaro et la moyenne globale est de 113%.

Concernant la couverture en albendazole pour les femmes enceintes par district sanitaire, seul 21 districts ont atteint la cible de déparasiter 80% des femmes enceintes.
Les résultats de la SSME 1ère édition 2020 sont meilleurs par rapport à ceux de la 2ème édition 2020.

Pour rappel, il y avait une innovation d’organiser la SSME avec l’implication directe des agents de santé communautaires, d’après les analyses des superviseurs du ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida.

Concernant la riposte contre la rougeole, les exposés ont montré que seuls 5 districts ont pu atteindre la cible de 95%. La moyenne globale pour les 14 districts est de 91.1%. Les conférenciers ont signalé que dans les 14 districts sanitaires, il y a eu des insuffisances dans la vaccination des enfants de 24 à 59 mois dans les districts concernés.
Un autre constant, certains enfants ayant été supplémentés en VitA et déparasités à l’albendazole n’ont pas été vaccinés contre la rougeole et la rubéole.

Les différents exposés ont prouvé que les activités de la SSME 2ème édition 2020 couplée à la riposte contre la rougeole et la rubéole dans les 14 districts sanitaires se sont bien déroulées bien que les résultats montrent des taux de couverture inquiétants pour certains districts et surtout le district sanitaire de la Mairie centre. Une bonne analyse de la situation s’avère nécessaire pour l’identification des stratégies efficaces et efficientes lors les prochaines campagnes surtout en Mairie de Bujumbura, ont suggéré les conférenciers.

Concernant la mobilisation nationale en faveur de la campagne de rattrapage au vaccin anti poliomyélite inactivé (VPI), le Directeur du programme élargi de vaccination (PEV) Olivier Nijimbere a souligné que l’interruption du VPI a eu lieu de septembre en 2016 et juillet 2018, les enfants qui seront rattrapés sont ceux qui sont nés dans la période d’avril 2016 à avril 2018 et représentent 738.507 enfants , cet effectif est calculé selon le projections du recensement général de la population de 2008.

Il a en outre indiqué que cette campagne sera organisée au cours du 3ème trimestre 2020-2021 en date du 02 au 04 mars 2021. Olivier Nijimbere a alors invité les administratifs provinciaux à mobiliser et sensibiliser la population afin de répondre massivement à cette campagne de rattrapage.
Santé
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi