Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le ministre en charge de l'agriculture s'exprime sur les préparatifs de la saison agricole 2021B

Economie
: publié Lundi, le 08/02/2021 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer
5
plus de photos

Le Ministre de l'environnement, de l'agriculture et de l'élevage Déo Guide Rurema a animé à Bujumbura, lundi 8 février 2021, un point de presse sur l'état d'avancement des préparatifs de la deuxième saison culturale 2021B. Le ministre s'est réjoui de l'augmentation de la production de la saison agricole 2021A.

Au cours de ce point de presse, le ministre Déo Guide Rurema a fait savoir que la production agricole a augmenté durant la saison agricole 2021A. Selon le ministre, cette augmentation est due à la subvention & la disponibilisation des semences et des engrais par le Gouvernement Mvyeyi et Nkozi (le Gouvernement responsable et laborieux), l’implication des fonctionnaires et des privés dans le secteur agricole ainsi que l’encadrement des coopératives collinaires.

Pour bien préparer la grande saison 2021 B dont la production doit couvrir la période allant de mai à décembre 2021, Déo Guide Rurema a indiqué que des efforts particuliers doivent encore être consentis afin de disponibiliser les engrais et les semences en qualité et en quantité suffisantes.

Ce fut l’occasion pour le ministre en charge de l’agriculture et l’élevage d’annoncer que dans le but de bien préparer la saison 2021 B et surtout éviter la pénurie des semences, son ministère a procédé à la catégorisation des multiplicateurs des semences. Il a expliqué que pour la production des semences de pré-base, la responsabilité a été confiée à l’ISABU, avant de préciser que cet Institut peut identifier les partenaires après validation de leurs capacités techniques et financières.

Pour la production des semences de base, le ministre Déo Guide Rurema a laissé entendre que les multiplicateurs semenciers disposant des terrains d'une superficie minimale de 17.5 ha pour la pomme de terre et 2 ha pour les autres cultures ont été retenus, tout en précisant que les multiplicateurs feront la précommande au niveau de l’Institut des sciences agronomique du Burundi (ISABU).

Au total, les multiplicateurs des semences de base identifiés au niveau national sont au nombre de 84 pour la Pomme de terre; 191 pour le haricot ; 300 pour le maïs ; 25 pour riz ; 21 pour le soja et 19 pour le blé.

Pour la production des semences certifiées, tous les multiplicateurs agréés disposant des terrains d'une superficie minimale de 5ha pour la pomme de terre et 2 ha pour les autres cultures ont été retenus, a indiqué le ministre, tout en précisant que ces derniers s’approvisionneront par précommande aux multiplicateurs de semence de base.

Le ministre en charge de l’agriculture et de l’élevage a également révélé qu’au total, les multiplicateurs des semences certifiées identifiés au niveau national sont au nombre de 255 pour la pomme de terre ; 493 pour le haricot ; 405 pour le maïs ; 18 pour le riz ; 18 pour le soja ; et 30 pour le blé, l’actualisation étant annuelle.

Il a également fait savoir que dans le but d’augmenter la production agricole, 144 centres de rayonnement agro-pastoraux sont déjà opérationnels depuis la saison agricole 2021A dont les principaux sont Mutaho en province de Gitega, Kimeza en province de Kirundo Kajondi en province de Bururi, Gifurwe en province de Bubanza, Kizingwe en province de Bujumbura, Nyakagunda et Nyarure en province Cibitoke.

Dans le même ordre d’idées, le ministre Déo Guide Rurema a annoncé que toutes les terres domaniales d’environ 670ha récemment récupérées par l’Etat seront exploitées en tant que centres de rayonnement agro- sylvo-pastoraux par les coopératives collinaires sous l’encadrement du ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage.

S’agissant des engrais organo-minéraux, vingt-deux mille cent vingt-deux tonnes (22 122,95 tonnes) ont été déjà disponibilisés auprès des agriculteurs tandis que huit mille cinq cent six tonnes (8506.4 tonnes) de dolomie sont déjà disponibilisés auprès des agriculteurs.

Pour terminer, Déo Guide Rurema a interpellé tous les agriculteurs et ceux regroupés dans les coopératives collinaires à s’acquitter massivement du solde pour le paiement des engrais qui a commencé depuis le 08 février et qui va se clôturer en date du 19 mars 2021.
Economie
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi