Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Gitega : Vulgarisation de la politique nationale de protection sociale

Société
: publié Mercredi, le 13/01/2021 par HAKIZIMANA Placide

Imprimer
3
Le secrétariat exécutif permanent de la commission nationale de protection sociale en collaboration avec le projet Merankabandi a organisé mercredi 13 janvier 2021 au chef-lieu de la province Gitega, un atelier de vulgarisation de la politique nationale de protection sociale et du code de protection sociale, à l’endroit des élus locaux de la province Gitega.

Dans son discours d’ouverture de cet atelier, Imelde Sabushimike, ministre en charge de la solidarité nationale a indiqué que la politique nationale de protection sociale a une plus-value pour la population burundaise de différentes catégories. La vulgarisation de cette politique du gouvernement dit responsable et laborieux vise le bien-être de toute la population, a-t-elle ajouté.
Pour le secrétaire exécutif permanent de la commission nationale de protection sociale Arcade Nimubona, ce code révisé va améliorer les conditions de traitement de la population burundaise dans différents secteurs, surtout celle en âge de la retraite.

Selon Arcade Nimubona, les innovations du nouveau code trouvent leurs fondements dans le fait que l'ancien code de la sécurité sociale qui datait de 1999, ne concernait que les travailleurs sous contrat et sous statuts. Le nouveau code de la protection sociale couvre tous les secteurs de la vie économique de la population burundaise.

Il a fait savoir que dans la branche contributive, ce nouveau code comprend une autre innovation en ce qui concerne le fait de codifier l'assistance sociale. Le nouveau code de la protection sociale montre également comment une personne dans le besoin peut être assistée. La personne concernée s'adresse à l’administration de base au niveau des communes qui lui montre également que s’il y a tricherie, cette aide peut être suspendue, a expliqué Arcade Nimubona.

Selon le secrétaire exécutif permanent de la commission nationale de protection sociale, par rapport à la protection contributive, le nouveau code prévoit des avancées significatives en matière des pensions. Il a fait savoir que le nouveau code de la protection sociale de 2020 montre que le mode de calcul est plus avantageux que celui utilisé par l’ancien code de 1999. Et d’ajouter que l’autre innovation en matière des pensions est qu’en cas de décès, les funérailles des retraités sont prises en charge par l'organisme de sécurité sociale.

Arcade Nimubona a indiqué que ce code prévoit des sanctions à l'endroit des employeurs qui ne cotisent pas pour leurs travailleurs au sein des institutions de sécurité sociale. Et de lancer un appel vibrant aux employeurs de s’acquitter de ce devoir pour éviter d’éventuelles sanctions à leur égard.

La vulgarisation de la politique nationale de protection sociale et le code de protection sociale à l’endroit des élus locaux va être menée dans toutes les provinces du pays.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi