Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Bubanza : la population de Musigati appelée à pratiquer la théiculture

Société
: publié Vendredi, le 13/03/2020 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer
3

Le Président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda a réuni vendredi 13 mars 2020 en commune Musigati dans la province de Bubanza, les responsables administratifs, les responsables des confessions religieuses, les représentants de la société civile ainsi que les représentants des partis politiques pour échanger sur la vie socioéconomique et politique de cette commune.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de la province Bubanza Butoyi Thérence Nobus a fait savoir que toute sa province est calme dans son ensemble. Il a indiqué que les partis politiques œuvrant dans la province de Bubanza entretiennent de bonnes relations.

Dans son allocution, le Président de l’Aseemblée nationale a exprimé ses remerciements à la population de Musigati qui a contribué à mettre hors d’état de nuire un groupe de malfaiteurs qui a fait incursion dans cette commune l’année passée.

Abordant le point en rapport avec le développement, Pascal Nyabenda a proposé à la population de Musigati d’adhérer à un projet de culture de thé dans les propriétés foncières se trouvant à la rizière de la forêt naturelle de la Kibira.

Le Président de l’Assemblée nationale leur a fait savoir que l’Office du thé du Burundi (OTB) est prêt à disponibiliser des équipes techniques et des intrants si la population accepte d’affecter ses propriétés foncières à cette culture.

Le Président de la chambre basse du parlement a indiqué aux habitants de Musigati que le thé est une culture de rente qui peut leur procurer de l’argent et leur fournir du travail pour les opérations de son usinage. Pascal nyabenda a précisé que l’OTB pourrait y installer une usine de thé à l’image de celle de Teza si la population acceptait de livrer plusieurs hectares de ses propriétés foncières.

Le Président de l’Assemblée nationale a par ailleurs demandé à tout un chacun de songer à entreprendre des projets autres que l’agriculture pour se développer. Il a interpellé les lauréats des humanités générales et des universités de se familiariser avec de petits métiers pour ne pas toujours compter sur leurs parents pour subvenir à leurs besoins ou sur l’Etat pour trouver du travail.

Les rapports verbaux que les chefs des « coopératives Sangwe » lui ont fournis sur place ayant montré que ces coopératives sont toutes de production, Pascal Nyabenda leur a conseillé de mettre en place des unités de transformation de la production de ces coopératives et des marchés d’écoulement.
Au chapitre de la justice sociale, le Président de l’Assemblée nationale a fustigé l’attitude de certaines personnes qui accusent injustement les vieillards de sorcellerie pour s’approprier indûment de leurs propriétés. Il a demandé aux administratifs et aux responsables des juridictions d’éradiquer à jamais cette pratique.

Prenant la parole, les participants à cette réunion ont fait remarquer que pendant la campagne électorale, les enseignants se soucient beaucoup plus aux élections qu’à leur mission d’enseigner. Ils ont demandé au Président de l’Assemblée nationale ce que prévoit le ministère de l’éducation pour remédier à cette situation.

Répondant à cette question, Pascal Nyabenda a recommandé aux enseignants de rester à leurs postes d’attache même pendant la période électorale.

Pour autant que l’engrais FOMI tarde à parvenir aux agriculteurs, les habitants de la commune Musigati ont demandé au Président de l’Assemblée nationale de plaider pour eux afin qu’ils aient l’autorisation de mettre en place dans différentes communes des entrepôts pour que la population puisse s’approvisionner facilement en temps utile en cette substance.

A cette question, Pascal Nyabenda a indiqué que cette idée est bonne et qu’il va en parler avec les responsables de FOMI.

Pour terminer, le Président de l’Assemblée nationale a invité les administratifs de Musigati à multiplier les travaux de développement communautaire pour assurer le développement et le bien-être des habitants de cette commune. Il a également demandé à la population de Musigati d’écouter les conseils de leurs leaders et d’adhérer massivement aux coopératives Sangwe pour arriver à un développement durable.




Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi