Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Chef de l'Etat anime une émission publique à Gitega

Société
: publié Vendredi, le 27/12/2019 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer


Le Président de la République Pierre Nkurunziza a animé à Gitega vendredi 27 décembre 2019, une émission publique. Il a répondu aux questions des journalistes et de la population, des questions qui intéressent la vie du pays en général et les questions en rapport avec ses réalisations après 15 ans à la tête du pays.

Dans son mot luminaire, le numéro 1 burundais a d'abord souhaité les meilleurs vœux à toute la Nation burundaise. Il a rendu grâce à Dieu qui a accordé la paix et la sécurité au pays et qui a permis que la population célèbrent la fête de Noel en paix.

Parmi les questions posées au Chef de l’Etat burundais au cours de cette émission publique figure notamment celle de savoir ses réalisations au moment où son mandat touche à sa fin . Pierre Nkurunziza a précisé que le bilan des réalisations est très positif et a promis qu'il va bientôt le présenter à la population.

Concernant l’identité du groupe armée qui a attaqué récemment à Mabayi en province de Cibitoke, le Chef de l’Etat n'a pas passé par quatre chemins, c’est le Rwanda qui a attaqué le Burundi a –t-il précisé. Il a expliqué qu’il ne s’agit pas d’un groupe militaire rwandais qui a perpétré une attaque contre une position militaire burundaise plutôt que c’est un pays (Rwanda) qui a attaqué un autre (Burundi).

S’agissant de la position du Gouvernement burundais face à cette situation, le Chef de l’Etat indique que le Burundi respecte toutes les conventions qui le lient aux autres pays de la sous région. C’est dans ce cadre que le pays a déjà saisi les instances habiletés pour trouver une solution aux différentes agressions dont le Burundi est victime a indiqué Pierre Nkurunziza.

Réagissant au communiqué sorti par le bureau du Président américain Donald Trump, le Président Pierre Nkurunziza se dit surpris au moment où l'envoyé spécial J.P.Pham de Donald Trump venu le 12/11/2019 a apprécié positivement la situation sécuritaire qui prévaut au Burundi. C’est aussi la non reconnaissance des vies des soldats burundais qui ne cessent de se sacrifier pour le maintien de la paix dans d’autres pays a ajouté Pierre Nkurunziza.

Concernant la question en rapport avec la signification des proverbes souvent évoqués par le Président Pierre Nkurunziza notamment celui employé lors des cérémonies d’échanges de vœux organisé par les corps de défense et de sécurité à la famille présidentielle, un proverbe libellé en Kirundi comme ‘’Inkoko mu guhona zicudika n’ibisiga’’ ce qui peut se traduire littéralement par ‘’ les poules en périssant, ils nouent des relations avec les vautours’’; le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a fait savoir qu’il a voulu signifier que dans l’histoire du Burundi toute personne qui a tenté de trahir son pays a toujours connu un mauvais sort. A titre d’exemple, il a cité Maconco. Pour dire que tout burundais qui entretient des relations avec l’ennemi du Burundi, son plan sera voué à l’échec a-t-il insisté.


A la question de savoir où le Gouvernement en est avec la succession, le Chef l’Etat Pierre Nkurunziza a précisé que le Burundi a sa propre culture et ses mœurs. Il a dit que cette loi demande une appréciation minutieuse dans son processus.

Concernant la carence de certains médicaments, le Chef de l'Etat tranquillise: la procédure d'achat des médicaments à la Centrale d'achat des médicaments Essentiels du Burundi (CAMEBU) pour approvisionner la mutuelle a été révisée, "vous le constaterez dans quelques jours à venir, les résultats seront positifs" a-t-il martelé.

Concernant les journalistes du journal Iwacu incarcérés depuis 22 oct.2019, le Chef de l'État Pierre Nkurunziza a précisé qu'il faut respecter la séparation des pouvoirs et l'indépendance de l'appareil judiciaire. Il faut poursuivre le cours normal du procès

Concernant les défaites répétitives de l'équipe nationale, le Chef de l'Etat
tranquillise: les causes sont multiples. Et Il a exhorté tout un chacun à apporter sa contribution car l'attachement des burundais aux différents types de jeux reste incontournables.

Concernant les devises et les mesures arrêtées par la Banque centrale concernant la régulation de la monnaie burundaise en monnaies étrangères, les bureaux d'échanges sont mis en garde par le Chef de l'État Pierre Nkurunziza et il a annoncé que :"Si les détenteurs de ces bureaux d’échanges continueront à ne pas respecter les mesures déjà prises, le Gouvernement va prendre en main la question de changes de monnaies au niveau national’’ a-t-il insisté.

Concernant la poursuite de l’ajustement des employés des institutions para- Etatiques au moment où l'ajustement a pris fin pour les enseignants, Pierre Nkurunziza a mis en garde les conseils d'administration de ces entreprises qui s'approprient les dividendes générées par ces institutions à participation publique.

Toujours dans cette émission publique, le Président Pierre Nkurunziza a réaffirmé que les élections générales de 2020 seront meilleures que celles déjà organisées au Burundi. Parmi les arguments avancés par le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza figurent l’organisation et le financement par les burundais eux-mêmes sans aucune intervention de l’aide extérieure, le retour massif des burundais en exil, la concertation périodique des partis politiques, la paix et la sécurité qui règnent sur toute le territoire nationale.

Au terme de l'émission publique animée par le Chef de l'Etat Pierre Nkurunziza, il a promis qu’il y aura une autre émission publique avant la fin de son mandat dans l'objectif de donner un bon exemple à son successeur. Il n’a pas manqué à présenter les meilleurs vœux du nouvel an de 2020 au peuple burundais.




.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi