Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

L’éducation des batwa : une clé pour intégrer les instances de prise de décision

Société
: publié Mercredi, le 07/08/2019 par NDARIBAZE Jean Marie

Imprimer

L’Uniproba (Unissons-nous pour la Promotion des Batwa) a organisé mercredi 07 août 2019, un atelier préparatoire de la journée internationale des peuples autochtones (JIPA), édition 2019 qui sera célébrée vendredi 09 août 2019.

Le thème de cette année est « participation des batwa aux élections de 2020 (élire et se faire élire) et la mise en œuvre des recommandations issues des précédentes préparations de la JIPA depuis 2003.

L’Attaché à l’Ambassade de France au Burundi a indiqué que dans le monde, les peuples autochtones se comptent à 370 millions repartis dans 70 pays et qu’ils disposent d’une diversité linguistique et culturelle à préserver, ce qui constitue un patrimoine mondial à préserver.

Le Directeur Général au ministère des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre qui a ouvert l’atelier a fait savoir que c’est une occasion de sensibiliser les batwa à se faire enrôler dans les partis politiques pour élire et se faire élire en vue d’intégrer efficacement les instances de prise de décision.

Le Directeur de l’UNIPROBA Vital Bambanze ainsi que le Directeur général au ministère des Droits de la personne humaine, reconnaissent les efforts du Gouvernement dans la promotion des batwa. C’est notamment la reconnaissance des batwa par les textes légaux et réglementaires comme la constitution, la distribution des terres à certaines familles batwa, la scolarisation des enfants batwa qui augmente ainsi que le système de cooptation au parlement ont signalé respectivement les 2 autorités dans leur discours

Bien que ces progrès aient été réalisés, Vital Bambanze a indiqué qu'il y a des défis à relèver comme le manque de terres, la justice populaire appliquée aux batwa , le taux d’analphabétisme qui reste élevé, la non disponibilité d’argile suite aux mesures administratives ainsi que l’insuffisance des moyens pour appuyer les activités génératrices de revenus.

Vital Bambanze a proposé une stratégie nationale de développement des batwa par la création d’une commission indépendante mixte qui devrait mettre en exergue les problèmes que rencontre le peuple batwa. La commission devrait aboutir à la distribution des terres aux batwa, garantir l’éducation des enfants batwa du primaire à l’université pendant 10 ans pour rattraper le retard par rapport aux autres communautés a martelé Vital Bambanze.

L’éducation est la clé pour tout individu désirant être élu parce que, selon Vital Bambanze, les batwa ne pourront jamais être effectivement intégrés dans les instances de prise de décision tant que la grande majorité d’entre eux est analphabète.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi