Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le ministère des finances s’exprime sur la correspondance de la Banque mondiale

Economie
: publié Mardi, le 10/09/2019 par GAKIZA Dorine

Imprimer

Le ministère des finances, du budget et de la coopération au développement économique via son Porte-Parole Désiré Musharitse, s’est exprimé mardi 10 septembre 2019 sur la correspondance que le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Burundi a adressé au Gouvernement burundais, pour matérialiser la suspension de certains projets régionaux en cours de préparation au Burundi.

Désiré Musharitse a fait savoir que c’est d’abord une décision consensuelle parce qu’elle a été discutée entre différents Gouvernements africains et la Banque mondiale.

Désiré Musharitse a précisé que pour cela, certains projets qui étaient en cours de préparation ont été suspendus.
Il a néanmoins tranquillisé la population burundaise que les fonds qui été alloués à ses projets seront orientés dans de nouveaux projets mais cette fois-ci des projets qui vont matérialiser le nouveau marché commun de l’Afrique.

Le Burundi ne perd rien, c’est plutôt une réaffectation des ressources qui sera discutée de commun accord avec la banque mondiale, a conclu Désiré Musharitse.

Compte tenu de la nouvelle stratégie de la banque sur les projets régionaux seul le projet de facilitation du commerce dans la Région des Grands Lacs est maintenu. Les autres projets qui étaient en préparation à savoir : (1) le projet de Transformation de l’Agriculture en Afrique de l’Est et du Centre (ECAAT) ; (le projet de Gestion Environnemental du Lac Victoria (LVEMP III) ; (3) le projet de Transport sur le Lac Tanganyika ;(4) le projet Régional de Gestion Environnementale du Lac Tanganyika ; (5) le projet d’Intégration Régionale Accélérée de la Communauté Est Africaine ; (6) le projet de Développement Hydroélectrique de Développement de Ruzizi III; tombent en annulation sur le programme actuel de la Banque mondiale au Burundi.

Selon cette lettre de la Banque mondiale, les équipes de cette institution vont entrer en contact avec les services du ministère des finances et des ministères sectoriels pour la gestion des fonds de préparation des projets qui avaient été accordés dans le cadre de la préparation de ces différents projets.


Economie
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi