Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Festival "Igihugu": visite du site où fut conclu le traité de Kiganda

Culture
: publié Samedi, le 31/08/2019 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer
Le festival "Igihugu" poursuit son pèlerinage aux différents sites de mémoire patriotique. Les jeunes festivaliers ont visité vendredi 30 août 2019 plusieurs lieux de mémoire. Ils ont eu connaissance des symboles culturels du Burundi traditionnel et reçu des messages de nature à réveiller en eux un esprit patriotique.

Le groupe du festival "Igihugu" ont visité en premier lieu le site historique sur la colline Kiganda en commune Kiganda dans la province de Muramvya, un site où a été conclue la convention du fameux traité de Kiganda du 6 juin 1903, pour mettre fin aux hostilités militaires entre le roi Mwezi Gisabo et les allemands. Ce site garni de rocs géants s'appelait jadis "Ku Masenga ya Kiganda".

Les festivaliers se sont rendu compte que ce traité de Kiganda était injuste car il dépouilla le royaume du Burundi de son indépendance et le plaça sous la colonisation allemande tout en gardant le roi Mwezi Gisabo comme souverain coutumier du Burundi.

A la suite du traité, le roi Mwezi Gisabo a été contraint à payer 424 têtes de bétail aux allemands et 79 vaches aux familles de Kirima et Maconco. Le roi a été obligé de fournir aussi une main-d'œuvre gratuite aux entreprises coloniales.

A l'occasion de cette visite, les jeunes festivaliers ont eu l'opportunité d'apprendre les vertus du Burundi monarchique notamment dans le domaine des droits de l'homme, de la justice, de la protection de l'environnement et bien d'autres.

Les participants au périple ont par la suite fait cap à la colline Ndago en commune Muramvya dans la province de Muramvya. Là, les festivaliers ont appris l'histoire tragique de la perte de plus de 3 mille guerriers du roi Mwezi Gisabo qui ont été mitraillés par les allemands. Ces guerriers tombèrent sur le champ d'honneur, l'arc et la flèche à la main face aux fusils d'assaut des troupes allemandes conduites par le capitaine Von Bering en 1899.

Après Muramvya, les jeunes pèlerins se sont rendus à Mugera en province Gitega au sanctuaire mariale. Les festivaliers ont appris que le site sur lequel est érigé le sanctuaire est le lieu de naissance de deux grands monarques: Ntare Rugamba et son fils Mwezi Gisabo. La construction du sanctuaire en ce lieu a été une façon pour les colonisateurs de faire disparaître les symboles monarchiques du Burundi traditionnel.

Les participants à ce pèlerinage de mémoire ont visité ensuite le pont Péké sur la rivière Ruvubu en commune Giheta dans la province de Gitega. Le pont a été construit par les allemands pour se préparer à la première guerre mondiale. L'ingénieur qui a construit le pont n'ayant pas été payé suite au départ en précipitation des allemands après leur défaite, s'est suicidé.

Non loin de ce pont se trouve le mont Higiro où le combattant de la liberté, le chef Runyota s'est opposé à l'usurpation du pouvoir par les colonisateurs belges et a battu Nduwumwe Louis qui était désigné par le résident général du Rwanda-Urundi pour gouverner la région de Gitega, Karusi et une partie de Ngozi.

Il fut capturé par les troupes belges, avec la complicité des batwa de la région et fut condamné à la peine de mort et fut fusillé à Gitega. Il en sera de même pour Inamujandi, une femme qui dirigeait la chefferie entre Bubanza-Cibitoke et une partie de Kayanza. Elle a battu Baranyanka Louis qui était envoyé par les belges. Elle sera elle aussi capturée et condamnée par les belges à la peine de mort, et sera fusillée puis brûlée.

Cette journée a été clôturée par la visite au sanctuaire des tambours sacrés du Burundi à Gishora en province Gitega où se réfugia le roi Mwezi Gisabo chez un certain Nyabidaha. Le roi implanta son enclos à cet endroit et c'est là que repose la reine Inarukundo, épouse de Mwezi Gisabo. Les pèlerins ont également appris que c'est à Gishora qu'a commencé pour la première fois l'exhibition du tambour burundais.

Culture
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi