Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le ministère des droits de la personne humaine procède à son auto-évaluation

Politique
: publié Lundi, le 01/04/2019 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Le ministère des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre a organisé lundi 01 avril 2019; une réunion d'évaluation interne de la mise en œuvre des plans d'actions pour le 3ème trimestre 2018-2019.

Le Ministre en charge des affaires sociales a fait savoir que cette réunion est une occasion propice pour chaque responsable de constater les avancées enregistrées dans la mise en œuvre des activités qu'il s'est fixé au cours du troisième trimestre. Il est donc question de jeter un regard rétrospectif afin de constater ce qui a bien marché et ce qui ne l'a pas été, d'en déterminer les causes pour enfin arrêter des stratégies qui puissent contribuer à l'amélioration des résultats, a-t-il ajouté.

Le Ministre Martin Nivyabandi a rappelé que depuis 2015, le Gouvernement du Burundi a adopté le système d'évaluation comme principe devant éclairer l'action de tout service public. A cet effet, le ministère des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre s'est imprégné de ce système d'évaluation et des progrès ont été constatés, a expliqué le Ministre en charge des affaires sociales.

Il a fait savoir que la mise en œuvre de la politique de gestion des performances dans les différents services du ministère accompagnée de la signature des contrats de performances institutionnelles et individuelles a permis d'enregistrer de bons résultats. D'ajouter qu'au niveau du Gouvernement, le ministère a déjà réalisé le plan d'action à hauteur de 98% et au niveau interne à 90%.

Martin Nivyabandi a souligné que cette politique de gestion des performances pousse chacun à faire de son mieux pour aboutir aux résultats escomptés, en se référant à son cahier des charges dans lequel il a défini ses responsabilités.
En dépit de toutes ces avancées, des défis ne maquent pas selon le Ministre des affaires sociales. Il a cité entre autre le décaissement tardif des fonds, la vulnérabilité des populations alors que les fonds d'assistance sont limités, et bien d'autres facteurs exogènes au ministère.

Ces hauts cadres et cadres du ministère ont été appelés à mettre sur pied un plan d'action annuel adapté au plan national de développement (PNB 2018-2027).

Martin Nivyabandi a demandé à tout le monde de maximiser les efforts et de renforcer la collaboration afin de contribuer à l'amélioration des résultats car "l'union fait la force". Il a précisé que cette évaluation permet de mesurer les résultats atteints par rapport aux objectifs que son ministère s’est fixé sur base d’indicateurs précis, donc, une planification basée sur les performances à atteindre.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi