Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Conseil National de Sécurité réunit les leaders des communes Nyanza Lac et Vugizo

Politique
: publié Jeudi, le 10/01/2019 par NDARIBAZE Jean Marie

Imprimer

Le Conseil National de Sécurité (CNS) le Général Major, Silas Ntigurirwa a réuni mercredi 09 janvier 2019 au chef-lieu de la commune Nyanza- Lac les administratifs, les forces de défense et de sécurité, la société civile et la population (quadrilogie) des communes Vugizo et Nyanza-Lac de la province de Makamba. Le but était de leur expliquer le rôle de la communication en matière de sécurité, dans le cadre de la quadrilogie.

Le Général Major, Silas Ntigurirwa a indiqué que tout administratif qui reçoit une information ne doit pas la divulguer avant de s’assurer de sa véracité. Selon lui, un responsable doit privilégier la sécurité et le développement de son entité. Il doit ensuite partager l'information avec ses collaborateurs dans le cadre de la quadrilogie, a poursuivi Le Général MajorSilas Ntigurirwa.

Il a demandé à la population de faire sienne le programme de sécurité car, a-t-il souligné, toutes les activités sont compromises en cas d'insécurité. Silas Ntigurirwa a appelé la population à rester vigilante surtout que le Burundi approche les échéances électorales qui ont toujours été caractérisées par des rumeurs.

Dans son exposé, l'Honorable Marora Sylvestre a expliqué à la quadrilogie conviée à cette réunion que l'information en matière de sécurité commence à la sous-colline. Le chef doit inscrire dans un registre tout indice pouvant faire objet d'insécurité et toute personne nouvelle dans son entité ou son quartier.

Selon Sylvestre Marora, l'information doit être donnée suivant la hiérarchie, de la zone jusqu'à la commune. L'administrateur doit être informé à temps et doit à son tour donner l’information à ses collaborateurs et à ses autorités hiérarchiques.

L' Honorable Marora Sylvestre a communiqué aux participants 5 piliers qui guident la paix et la sécurité de chaque citoyen. C'est notamment la sécurité géographique, la situation sociopolitique et économique, l'environnement et les droits de la personne humaine, a-t-il précisé.

L' Honorable Marora Sylvstre a aussi donné le canevas que la quadrilogie doit suivre pour donner rapport aux échelons supérieurs. Si un rapport n'est pas donné à temps, c'est une cause, voire un catalyseur d'insécurité, a conclu Marora Sylvstre.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi