Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Chef de l'Etat adresse un message à la Nation

Politique
: publié Lundi, le 04/02/2019 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Le Président de la République Pierre Nkurunziza a adressé lundi 04 février 2019, un message à la Nation, à la veille de la commémoration du 28ème anniversaire de l'adoption de la charte de l'unité nationale.

Le Chef de l'Etat a d'abord remercié le Dieu Tout Puissant qui a toujours protégé le Burundi et les burundais, qui a fait asseoir la paix, l'amour et l'unité dans le pays.

Il a indiqué que le 5 février 2019 est une journée grandiose pour le pays car le Burundi commémore le 28ème anniversaire de l'adoption de la charte de l'unité nationale.

Le Président de la République Pierre Nkurunziza a souhaité à tous les burundais de l'unité exemptée de l'hypocrisie qui se manifeste à travers le succès du travail et l'amour patriotique.

Il a souhaité que cette journée soit une occasion de rendre hommage aux ancêtres des burundais qui ont joué un grand rôle dans l'édification de l'unité. Il fait allusion notamment au premier Roi du Burundi Ntare Rushatsi Cambarantama auteur de la monarchie burundaise après la réunification des roitelets qui vivaient dans le désordre.

Le Chef de l'Etat Pierre Nkurunziza a également rendu hommage aux héros de l'indépendance Prince Louis Rwagasore et de la démocratie Président Melchior Ndadaye et à tous ceux qui n'ont pas délaissé cet héritage d'unité.

Le Chef de l'Etat a indiqué que ce jour est encore une fois une occasion d’évaluer le pas déjà franchi dans la consolidation de l'unité. Il rappelé que l'unité des burundais n'a pas l'âge de 28 ans comme la charte de l'unité nationale mais qu'elle a le même âge que le Burundi car elle a toujours été le pilier et le bouclier des burundais depuis très longtemps.

Il a rappelé que la dignité et la tranquillité du Burundi repose sur l'unité qui se manifeste d'ailleurs par l'usage d'une seule langue le Kirundi, par tous les burundais avec un seul Roi et un seul Dieu.

Il a alors invité les burundais à emboîter le pas de nos ancêtres dans la sauvegarde de l'unité. Il a rappelé que ce sont les colons qui ont semé la haine divisionniste au sein des burundais par des mensonges en s'appuyant sur les différences ethniques.

Le président Pierre Nkurunziza a poursuivi son message en précisant qu'il est temps d'avouer les fautes commises car des vies humaines ont été exterminées dix ans durant après l'assassinat du président élu Melchior Ndadaye quelques temps après l'adoption de la charte de l'unité nationale par les burundais. Il indique que le Burundi n'a pas été anéanti grâce à la bravoure des hommes qui ont suivi la sagesse de nos ancêtres.

Le Président de la République Pierre Nkurunziza a précisé que grâce à ces braves hommes, l'unité des burundais n'est plus dans les discours mais s'observe à travers les actes par la mise en application des accords de paix d' Arusha et des accords de cesser-le-feu et les institutions issues de ces accords au fil et à mesure sont à l'oeuvre sa discrimination de quiconque. Les différentes œuvres de développement sont aussi le fruit de l'unité et de la cohésion entre les burundais a-il martelé.

Le Chef de l'Etat a noté que pour consolider la souveraineté nationale, les burundais ont élaboré et adopté la constitution sans faire appel aux appuis extérieurs.

Il a dit que dans le cadre de renforcer l'unité et de suivre le bon exemple de nos ancêtres, une journée de la solidarité nationale a été instaurée pour être célébrée le dernier samedi du mois de juillet de chaque année.
Le flambeau de la paix et l'échange des cadeaux démontrent aussi que les burundais sont dans la voie de se délier des chaînes divisionnistes a poursuivi le Chef de l'Etat.

Il a indiqué qu'une année avant les élections générales de 2020 qu'il satisfait de l'unité des burundais qui se manifeste par la contribution des moyens nécessaires pour ces élections.

Le Chef de l'Etat a ainsi appelé les burundais à manifester l'unité dans la pratique. Il a souhaité que l'unité soit enseignée partout dans les ménages, les écoles, les églises, les associations, les médias etc.

Il a rappelé que l'unité est un héritage que nous devons léguer à notre descendance.

Avant de terminer son message à la nation, le Chef de l'Etat a invité les burundais à s'atteler au développement du pays et à veiller à la paix et à la sécurité pour barrer la route aux incitateurs à la haine.

Il a terminé le message par des conseils demandant aux burundais de revisiter la bonne culture d'entraide mutuel et de ne pas se laisser emporter par tous les vents qui souffle et de s'accrocher sur les bonnes mœurs burundaises au lieux d'embarrasser celles venues de l'étranger.

Le Chef de l'Etat fait savoir que mettre en avant l'unité, c'est mettre en pratique le bon héritage de nos ancêtres et défendre l'honneur du pays.

Le Chef de l'Etat adresse un message à la Nation
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi