Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Dieu a fait des merveilles pour le Burundi (Pierre Nkurunziza)

Société
: publié Samedi, le 29/12/2018 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer

La prière d'action de grâce organisée par la famille du chef de l'Etat en commune Mwumba dans la province Ngozi s'est poursuivie dans l'après-midi du samedi 29 décembre 2018. Au cours de son séminaire, l'Apôtre Ferdinand Bankuwiha a proclamé qu'après cette prière, le Burundi sera couvert de bénédictions et de miracles divins.

Apôtre Ferdinand Bankuwiha a fait savoir qu'en dépit des problèmes que le Burundi a connu, il sera élevé. Il a appelé les burundais en général et les leaders en particulier à rompre avec certaines mauvaises pratiques comme la sorcellerie, la débauche et le fétichisme qui ont caractérisé leurs ancêtres quand ils cherchaient à se protéger des malédictions.

En marge de cette prédication, le Chef de l'Etat Pierre Nkurunziza a partagé quelques témoignages aux participants à cette prière. Il est revenu entre autres sur la bonne production obtenue cette année tant dans ses propriétés que dans tout le pays.

A titre d'exemple, Pierre Nkurunziza a indiqué que dans son champ situé sur la colline Rutanga où il a semé 2,5 tonnes de pomme de terre, la production a été de 62,5 tonnes. Cela a été confirmé par le Ministre de l'agriculture et de l'élevage Déo Guide Rurema, qui était sur terrain lors de la récolte.

"Selon les prévisions, on s'attendait cette année à 80 mille tonnes de café cerise mais on a atteint à 140 mille tonnes", a indiqué le Chef de l'Etat. Il a également souligné que pour le thé, 7 mille tonnes étaient attendus selon toujours les prévisions, mais que jusqu'à la fin du mois de novembre, 10 mille tonnes étaient déjà récoltés. "Il y a eu également des innovations au niveau de la culture du manioc qui tend à produire plus qu'avant. C'est le même cas pour les ignames, une culture peu connu au Burundi mais qui est productif", a précisé le Chef de l'Etat.

Dans son témoignage, le Président Pierre Nkurunziza a fait également savoir que pour la première fois, les chercheurs burundais ont élaboré le Plan National de Développement (PND) pour dix ans sans l'intervention des chercheurs étrangers.

Le chef de l’Etat a aussi indiqué que pour la première fois dans l'histoire du Burundi, la période des élections référendaires de 2018 a été caractérisée par un mouvement de rapatriement volontaire des refugiés alors qu'avant les périodes électorales étaient caractérisées par des peur- panique qui provoquaient des déplacements massifs vers les pays étrangers. Il a ajouté dans son témoignage, qu'il a effectué le tour du pays en dispensant des séances de moralisation de la société pour toutes les couches de la population au cours de cette année.

Poursuivant son témoignage, le chef de l’Etat a fait savoir que personnellement Dieu lui a sauvé la vie. « Un muscle de ma jambe s'était tordu au moment où je jouais au football au stade Urukundo dans la province de Ngozi en date du 4 mai 2018. Cela a suscité des polémiques comme quoi je souffrais du cancer, d'autres disaient qu'on m'a amputé la jambe. 7 mois après, le muscle s'est bien rétabli » a-t-il précisé. Selon le Président Nkurunziza la même jambe lui sert à bien danser au cours des chants louange, pendant cette prière d'action de grâce de 2018.

Cette prière d'action de grâce a été clôturée par des chants de louanges et d'adoration.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi