Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Sénat adopte à l’unanimité le projet de loi régissant le marché des capitaux au Burundi

Politique
: publié Jeudi, le 27/12/2018 par NDARIBAZE Jean Marie

Imprimer
Le Sénat burundais a analysé et adopté à l'unanimité jeudi 27 décembre 2018 le projet de loi régissant le marché des capitaux au Burundi.

Selon le Ministre des finances, du budget et de la coopération au développement économique, Domitien Ndihokubwayo, la création du marché des capitaux est l’une des réformes phares pour faire face à un besoin criant de ressources longues, pouvant servir à financer l’investissement et la croissance.

Le Ministre a souligné que l’absence de cette structure au Burundi laisse la plupart des projets porteurs de croissance économique inexploités. Le marché des capitaux reliera le secteur financier au secteur réel en facilitant ainsi la croissance de ce dernier et le développement économique, a renchéri Domitien Ndihokubwayo.

Le Ministre Ndihokubwayo a expliqué que l’article 85 du Traité établissant la Communauté Est-Africaine stipule que la création d’un marché des capitaux régional prendra le chemin d’une harmonisation des règles de fonctionnement des marchés de capitaux nationaux. Il s’appuiera sur l’existence d’un marché bousier dans chaque Etat membre. Le Burundi est le seul pays membre de la communauté qui ne dispose pas de marché boursier, a poursuivi Domitien Ndihokubwayo.

Ce projet de loi comprend 99 articles repartis en 11 chapitres mais la commission saisie au fond de ce projet de loi a recommandé que l’exposé des motifs soit actualisé et adapté au contenu de la loi.

Le Ministre Domitien Ndihokubwayo a également précisé que le marché des capitaux offre des avantages à l’économie nationale en facilitant les échanges entre les agents économiques et l’intermédiation du système financier. Il contribue à mobiliser les investisseurs institutionnels tant nationaux qu’étrangers pour le financement des infrastructures stratégiques et augmente le volume d’épargne à long terme, a conclu le Ministre Domitien Ndihokubwayo.

30 sénateurs présents et 8 procurations ont voté Oui pour ce projet de loi régissant le marché des capitaux au Burundi.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi