Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La population de Gihanga appelée à irriguer leurs champs pendant la saison sèche (P.Nyabenda)

Société
: publié Mercredi, le 12/09/2018 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer


Le Président de l’Assemblée Nationale Pascal Nyabenda et son épouse ont procédé mercredi le 12 septembre 2018, à la récolte des champs de haricots visiblement moderne, situé sur la colline Rugunga de la commune Gihanga dans la province de Bubanza.

Le Président de l’Assemblée Nationale invite la population de Gihanga et ses environs à se mettre ensemble pour acheter des moto-pompes qui aident à irriguer les champs pendant la saison sèche.

Dans son allocution, Hon. Pascal Nyabenda a indiqué que la région de Gihanga est une région aride. Il est difficile de cultiver dans cette région sans faire recours à l’irrigation.

Selon Pascal Nyabenda, l’objectif de cultiver les haricots et les maïs dans ce champ de 4 hectares, était de servir le modèle à la population de Gihanga et ses environs qu’il est possible de cultiver pendant la saison sèche.

Une seule condition est nécessaire, c’est de se mettre ensemble pour acheter des motos-pompes pour irriguer les champs à partir de la rivière Kajeke comme il l’a fait.

Pascal Nyabenda a profité de cette occasion pour demander au ministère en charge de l’agriculture et l’élevage à mettre en œuvre le projet du Gouvernement burundais de construire un barrage d’irrigation sur la rivière Kajeke. C'est un projet qui s'est arrêté suite à la crise de 2015, car les soumissionnaires gagnant ont fui le pays avec tout le budget alloué à ce projet, a précisé Pascal Nyabenda.

Dans l’objectif de redynamiser les activités agro-pastorales dans la région de l’Imbo, le Président de l’Assemblée Nationale Pascal Nyabenda a indiqué que le Gouvernement burundais a ratifié un projet de 7.5 millions de dollars américains pour la mise en application du projet de redynamiser la culture du riz, du maïs et le cheptel burundais . Le projet préconise aussi la construction de petites unités de transformation de ces cultures et produits laitiers dans la région de l’Imbo composée des provinces de Bubanza, Bujumbura, Cibitoke et Rumonge.

Il invite le personnel chargé de ce projet à commencer leurs activités dans les meilleurs délais même si le parlement burundais a déjà adopté le projet de loi portant la stabulation permanente et l’interdiction de la divagation des animaux.
Pascal Nyabenda estime qu’il ya aura une valeur ajoutée dans la vie de la population au cas où le projet serait mise en application.

En marge de ces activités champêtres, le Président de l’Assemblée Nationale a visité la route en cours de construction de plus de 22 km qui relient les 5 collines de la commune Mpanda dont la collines Gahwazi 1et 21, Ruzibazi, Kanenga, Butamuka, Gatagura et le Chef lieu de la commune Mpanda.

Pascal Nyabenda a exhorté la population de cette localité à protéger cette route d’une grande utilité en vue de faciliter la mise en application du projet PNSADR-IM qui a pour but de redynamiser le cheptel de la commune Mpanda.

Thomas Sindaye, habitant de la colline Ruzibazi a salué ce projet de construction de cette route car il facilitera les échanges commerciaux de Mpanda vers la ville de Bujumbura.

Le maître d’ouvrage pour construire cette route est le PNSADR-IM et compte terminer les activités au mois de novembre. Le Coût de ce projet est estimé à plus de 1.5 milliards de francs burundais.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi