Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Burundi enregistre des progrès en matière de la santé de la reproduction

Santé
: publié Lundi, le 09/07/2018 par NDARIBAZE Jean Marie

Imprimer

Le ministère des affaires étrangères en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population(FNUAP) a organisé lundi 09 juillet 2018, un atelier pour dresser le bilan des réalisations du premier semestre 2018. L’objectif était d’analyser la revue semestrielle des plans de travail annuels, tirer des leçons, relever les défis et envisager des solutions adéquates en matière de santé reproduction.

Les différentes présentations ont montré que le Burundi a enregistré des progrès encourageants dans le domaine de la planification familiale avec un taux de prévalence des méthodes contraceptives modernes de 23% en 2017 contre 18% en 2010.

Les mêmes présentations ont fait ressortir que l’indice synthétique de fécondité (ISF) qui est de 5.5 par femme reste élevé alors qu’il devrait être de 2.1 par femme pour maitriser la croissance démographique. Cet ISF élevé est lié à la faible utilisation des services de planning familial, la précocité à l’entrée à la vie procréative, ce qui contribue à la mortalité maternelle estimée à 392 femmes pour 100.000 naissances vivantes.

Le Représentant du FNUAP au Burundi a indiqué que le faible niveau de connaissance des adolescents et des jeunes en matière de santé de la reproduction, le faible accès des jeunes et adolescents aux services de santé de la reproduction, l’insuffisance du personnel formé pour l’offre des services de la santé sexuelle et de la reproduction aux jeunes constituent des défis majeurs de développement.

Vue l’importance de la jeunesse dans le développement du pays, le FNUAP a mis son expertise à contribution pour canaliser les énergies de cette jeunesse vers la reconstruction et le maintien de la paix, à travers les interventions de cohésion sociale. Des résultats ont été atteints en termes de nombre de jeunes formés, en termes de conflits résolus, mais des défis demeurent à relever pour obtenir une société paisible, a souligné le Représentant du FNUAP au Burundi.
Lors des échanges, il a été souhaitable que le planning familial soit intégré dans tous les services de la vie nationale.

Pour faire face à ces défis, un partenariat a été développé entre le gouvernement du Burundi et le FNUAP , en élaborant des plans de travail annuels 2018 qui se réfère au plan d’action du programme pays(2010-2014) signé entre les 2 parties et étendu jusqu’à la fin de l’année 2018.

La mise en œuvre du programme s’est déroulée dans un contexte d’urgences humanitaires relatives aux pluies diluviennes qui ont entrainé les déplacements de la population, d’une pénurie du carburant et d’une campagne électorale qui a abouti à la révision et à l’adoption d’une nouvelle constitution, a conclu Le représentant du FNUAP au Burundi.

Santé
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi