Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Président de la CNIDH dément la déclaration du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme

Politique
: publié Mardi, le 27/02/2018 par Kurubone Alfred

Imprimer
Le Président de la Commission indépendante des Droits de l’Homme au Burundi Jean Baptiste Baribonekeza a fait une réaction mardi 27 février 2018, sur la déclaration du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme Deid Rad El Hussein. Ce dernier avait dit lundi 26 février 2018 lors de la session du Conseil des droits de l’homme que la Syrie, la RDC et le Burundi sont des abattoirs des êtres humains.

Selon Jean Baptiste Baribonekeza, le discours du Haut commissaire est surprenant surtout qu’il est prononcé au moment où l’évolution des Droits de l’Homme au Burundi s’observe sur tous les fronts des Droits de l’Homme.

Jean Baptiste Baribonekeza, précise que le Burundi n’est ni en guerre ni en crise. Il indique qu' il ne trouve aucune base qui ferait qu’un tel haut responsable fasse une telle déclaration. Face au langage d’exagération de cette autorité, Jean Baptiste Baribonekeza précise qu'il appartient à Deid Rad El Hussein de clarifier les bases sur lesquelles il a fait une telle déclaration sur le Burundi au moment où la situation sur les Droits de l’Homme est tout à fait normale.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi