Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Le Ministre de la Sécurité Publique rapelle aux responsables de la police leurs obligations

Politique
: publié Mercredi, le 17/05/2017 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer

Dans le cadre de se rassurer que les instructions et la mise en œuvre du plan d’action du gouvernement en matière de sécurité sont en train d’être exécutées convenablement, le Ministre de la Sécurité Publique Alain Guillaume Bunyoni a rencontré mardi 16 mai 2017 dans la province de Makamba, les policiers œuvrant dans la région-Sud de police. Cette régiion est constituée des parovinces Bururi, Makamba, Rutana et Rumonge.

Le ministre en charge de la sécurité publique indique que l’objectif principal était de rappeler aux responsables de la police nationale leur obligation de démontrer et d’affermir l’esprit d’abnégation et de s’atteler beaucoup plus au travail avec application; mais aussi de favoriser la compétitivité au niveau de l’exécution des nobles missions qui leur sont assignées.

Il leur demande de chaque fois faire une évaluation des compétences basées sur le résultat et ne pas se fier seulement aux rapports écrits mais de constater sur terrain les résultats atteints par rapport à ce qui a été projeté, par rapport à l’objectif visé. Alain Guillaume Bunyoni précise qu’au cours de la réunion, ils ont insisté sur la lutte contre la fraude des minerais, la fraude du café, l’évasion des récoltes vers l’extérieur mais aussi empêcher la population de manger le blé en herbe parce que des fois on se rend compte qu’il y a des commerçants qui achètent les récoltes sur pied à bas prix.

Il précise également qu’ils ont encore une fois insisté sur la prévention et la lutte contre la fraude mais plus principalement sur l’éradication de ce fléau au sein de la police nationale du Burundi. Il fait savoir que l’appel lancé a été entendu au niveau des autres 4 régions de police qu’il a déjà visitées où c’était la bonne occasion pour les sensibiliser mais aussi instruire les policiers de ces régions d’en découdre avec ce fléau de corruption et plutôt de tout faire pour assainir le code de la police nationale est d’aller plutôt dans d’autres services tant publics que privés pour lutter contre la fraude et la corruption.

Au cours de cette réunion, comme l’indique également Alain Guillaume Bunyoni, ils sont revenus sur la nécessité de redorer l’image de la police nationale du Burundi par l’observation des bonnes mœurs qui ont caractérisé la communauté burundaise que ce soit dans le port des tenues descentes, que ce soit au travail ou à la maison. Alain Guillaume Bunyoni fait savoir que dans ces jours-ci, beaucoup des jeunes générations sont de plus en plus déculturées et acculturées à d’autres méthodes de vie et imitent d’autres méthodes de vie qui ne sont pas les leurs.

Il leur a également demandé de combattre toute forme de vagabondage sexuelle qu’on constate ici et là. Il demande aux corps de la police de bien protéger leur famille et de veiller à ce que les familles des autres soient respectées parce que la famille est le fondement du pays.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi