Société
Politique
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Justice : Mise en place d’une stratégie nationale d’aide légale

Politique
: publié Mercredi, le 15/03/2017 par GAKIZA Dorine

Imprimer
Les mineurs en conflit avec la loi, les personnes qui sont poursuivies par les infractions punissables d’une peine de servitude pénale de plus de 20ans, ainsi que les indigents dont des vulnérables comme des victimes mineurs, des victimes de la torture, ainsi que les victimes des crimes graves ayant des certificats d’indigence reconnus par la commune vont être assistés par un Avocat. Cela ressort d’un atelier de validation d’une stratégie nationale d’aide légale qui a regroupé les cadres du Ministère de la justice et les représentants de l' ONG Avocats Sans Frontière mardi le 14 mars 2017.Le secrétaire permanent au ministère de la Justice Arcade NAHIMANA qui a lancé les trravaux de cet atelier a indiqué qu’il s’agit d’une stratégie nationale des délinquants qui a comme fondement les textes internationaux et nationaux notamment la constitution et le code de procédure pénale qui exigent qu’une catégorie de gens doit être assistée par un avocat. Cette stratégie nationale a prévu que les autres membres de la société ont droit d’un conseiller juridique, c’est pourquoi, dans les objectifs spécifiques de cette dernière les mesures ont été mises en place. La première mesure c’est de mettre en place ce qu’on appelle les para juristes, qui seront des personnes installées au niveau des collines, qui ont un minimum de formation en droit et qui vont aider la population locale dans l’orientation. Elles seront chargées d’orienter les gens qui ont des conflits avec les autres pour leur montrer comment résoudre les problèmes.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi