Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La CNTB demande plus d'appui pour traiter les dossiers en suspend

Société
: publié Mardi, le 14/03/2017 par HAKIZIMANA Mireille

Imprimer
La Commission Nationale des Terres et autres Biens(CNTB) se dit satisfaite de ses réalisations malgré la conjoncture économique difficile et le désengagement du HCR qui était son partenaire principal dans la résolution des problèmes liés à la réintégration des rapatriés. La CNTB salue aussi le changement de mentalités car la population commence à comprendre qu'il n'est pas bon de se battre pour continuer à jouir du bien d'autrui. Certains transforment cela en compensation par une autre propriété équivalente et d'autres en une somme d'argent que les deux parties en conflit jugent elles-mêmes convenable, explique le président de la CNTB.
Martin MBAZUMUTIMA indique cependant que 12 mille dossiers non traités restent toujours au niveau des délégations provinciales et 2300 au niveau de la commission de recours .
La CNTB sollicite donc le gouvernement et tous les autres intervenants dans le domaine des droits de la personne humaine et de la justice sociale, d'accroître son appui à la CNTB dans la résolution des conflits liés aux crises socio-politiques qui émaillent l'histoire du Burundi, souligne MBAZUMUTIMA, afin que les dossiers confiés à la CNTB puissent être traités avec une plus grande célérité comme voulu par la population.

©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi