Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Bubanza : un taux de natalité des plus inquiétants

Société
: publié Lundi, le 13/03/2017 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer
La province de Bubanza connaît une démographie galopante causée par un effectif élevé d’hommes par rapport aux femmes, le concubinage et les grossesses non désirées.
Ce constat a été relevé ce lundi 13 mars 2017 par le gouverneur de cette province Tharcisse NIYONGABO, qui indique que le nombre de naissances arrive à 1500 enfants par mois dans toute la province.
Le gouverneur de Bubanza explique que la plaine de la Rusizi attire beaucoup de monde masculin en quête d’emplois et à la recherche des terres arables. Il ajoute que parmi ces jeunes gens il y en a qui prennent une deuxième femme voire une troisième. Pour faire face à ce problème, le gouverneur de Bubanza préconise la collaboration de l’administration à la base, le concours des forces de l’ordre, de la population et de la justice. Tharcisse NIYONGABO affirme aussi avoir sollicité l’intervention des confessions religieuses pour aider à la sensibilisation en faveur des naissances limitées afin de prévenir les conflits et les vices connexes qui pourraient en découler.
A côté de la sensibilisation le gouverneur de Bubanza compte mettre en application la nouvelle loi régissant le phénomène de concubinage au Burundi.
Pour rappel, cette loi stipule en son article 42 que toute personne coupable d'une union libre appelée "ugucikiza ou ugucikira" est punie d'une servitude pénale d'un mois à 3 mois et d'une amende de cent mille francs burundais.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi