Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Les enfants-anciens écoliers libérés de prisons vont regagner leurs écoles .

Société
: publié Lundi, le 13/03/2017 par NDARIBAZE Jean Marie

Imprimer
Cette retraite vise la resocialisation, l’intégration et la cohésion sociale à l’intention des jeunes récemment libérés des prisons et d’autres jeunes membres de la communauté.
Les jeunes représentent plus de 60% la population et constituent la tranche la plus active de la population. En période de crise politique, la jeunesse désœuvré participe dans des violences sous plusieurs formes et se retrouve dans les lieux de détention.
Donc c’est nécessaire et indispensable d’impliquer cette jeunesse à participer comme acteurs dans le processus de cohésion sociale, cohabitation et prévention des violences.
La mairie a organisé cette retraite parce que le spectre des violences demeure perceptible à cause du manque de consensus politique autour des élections de 2015, a indiqué le maire de la ville Freddy Mbonimpa.
Il fait savoir que la retraite vise à mettre ensemble les jeunes dans leur diversité politique et ethnique autour des activités d’intérêts communs. Elle vise aussi à susciter l’esprit patriotique, l’intégration sociale des jeunes libérés des prisons, la cohabitation pacifique et la réconciliation entre elle avec le reste de la couche de la population.
Le maire de la ville Freddy Mbonimpa félicite les jeunes récemment libérés parce que parmi eux, personne n’est retourné dans la criminalité comme c’était dans les autres coins du pays. Il dit que ceux qui étaient dans les écoles vont y retourner et pour d’autres, la mairie va voir comment leur trouver du travail.
Le représentant du FNUAP promet de continuer à aider la Burundi dans tout ce qui est en rapport avec le bien être de la population. Pour le Directeur Général du rapatriement, de la réinsertion et de la réinstallation au ministère de l’intérieur Mme Gloriose Berahino, la retraite aiderait à la jeunesse de ne plus tomber dans la même erreur et de se soucier de leur bien être.
Pendant les deux jours que va durer la retraite, ces jeunes seront sensibilisés autour des variés tels que les droits de l’homme, la cohésion sociale, l’esprit patriotique, l’éducation à la paix, à la non violence et la résolution pacifique des conflits.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi