Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La CNAC appelle à la révision de la mesure de privatisation de la filière café (vidéo)

Economie
: publié Mardi, le 03/01/2017 par RTNB

Imprimer
‘’Le gouvernement et tous les intervenants doivent s’asseoir ensemble pour évaluer comment la première et la deuxième phase de la privatisation du secteur café ont été menées’’, ce sont les propos du Président de la Confédération Nationale des Associations des Caféiculteurs (CNAC MURIMA W’ISANGI) Joseph NTIRABAMPA. Ce dernier demande à cet effet au gouvernement du Burundi de revoir cette mesure de privatisation de cette filière. Il propose également que les stations de lavage qui ne sont pas encore privatisées soient distribuées aux nationaux.
Au cours de l’émission publique animée ce week-end dernier au chef-lieu de la province de RUTANA, le Président de la République Pierre NKURUNZIZA affirme que le Burundi s’apprête à revoir en collaboration avec la Banque Mondiale le système de culture et de la commercialisation du café burundais. Le chef de l’Etat précise que les gestionnaires de ce secteur ont visé uniquement leurs intérêts personnels au détriment des caféiculteurs et des devises générées par cette culture. Le président de la république a indiqué que la vente du café a été mal orientée et le pays en a subi des conséquences. Le chef de l’Etat indique que le gouvernement est entrain de redynamiser cette culture.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi